Actualités | Audio/Vidéo | Evènements | DIY | Domotique | Informatique | Maison | Mobile | Sécurité

Test des produits Wattlet

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 13
MauvaisTrès bien 

Il y a quelques mois, j'ai rencontré Luc Wathelet, créateur des Wattlets. Il m'avait fait une démo que je vous avais proposé dans une précédente publication. Aujourd'hui, vous allez rentrer plus dans le détail de ses modules en lisant cet article sur l'installation, la programmation et l'utilisation des Wattlets.

Wattlet dans sa boite

Présentation

Dans cet article, on va voir une installation simple avec un Wattlet-Push que l'on branche sur un interrupteur, et un Wattlet-Power que l'on peut brancher sur un éclairage ou sur un petit appareillage (Puissance Maxi 1,2KVA). Les modules ont la même taille, ils occupent la même place dans vos boitiers électriques.

Le Wattlet-Push prend une alimentation 220V avec une Phase et un Neutre. Il prend en plus un signal 220v qui est une Phase commutée à travers un interrupteur quelconque. Le Wattlet-Push vient en combinaison d'autres Wattlets pour piloter vos éclairages, votre chauffage, ...

Le Wattlet-Power prend une alimentation 220V avec une Phase et un Neutre. Il propose deux fils supplémentaires, un pour faire une sortie envoyant la Phase, et le second pour recevoir une Phase d'un éventuel interrupteur. Le Wattlet-Power peut être utilisé pour d'autres choses que pour l'éclairage. Vous pouvez par exemple :

- Commander un chauffage ou un climatisation

- Commander une ventilation

- Commander un portail

- Commander toutes sortes d'éclairage

Les Wattlets conviennent bien en rénovation, elles n'exigent pas de modification de votre habitat. Elles communiquent très bien entre-elles via le courant électrique. Ce système n'utilise pas de pile, et n'émet aucun signal radio fréquence. La portée annoncée et de 1 Km, de quoi rassurer les clients.

 

Déballage

Le kit que j'ai reçu comprend plusieurs Wattlets, un badge de programmation, les notices (en Français) ainsi que quelques prises Wago pour faciliter le montage sans domino.

Contenu de la boite

Sur le dos des modules, on trouve la référence de chacun, un QRCode qui permet de trouver plus facilement la notice sur internet, et un dessin du cablage directement imprimé.

Le dos des Wattlets

La notice est succincte, elle fait une page, mais elle contient tout ce que vous devez savoir sur chaque module.

Notice

Voici une petite vidéo qui montre le Wattlet-Push sous tous ses angles.

Voici une petite vidéo qui montre le Wattlet-Power sous tous ses angles.

Le cablage de ces Wattlets n'est pas très compliqué, il suffit de repiquer la Phase, le Neutre et l'entrée/sortie de la Phase commutée de l'appareil à piloter.

Cablage simple

 

Installation

Pour installer les Wattlets dans vos murs, vous devez avoir des boites électriques d'une profondeur de 40 mm ou plus. Je vous ai pris quelques photos pour vous donner une idée de la place restante pour cabler vos prises.

Wattlet dans un boitier

Je vous conseille les prises Wago qui vous feront également gagner de la place sur le cablage.

Wattlet dans sa boite avec un interrupteur

Pour ceux qui installent des modules Fibaro Zwave, vous pouvez remarquer que les Wattlets sont plus petites.

Wattlet à coté de Fibaro

Wattlet et Fibaro

Hauteur des Wattlets

 

Cablage

Pour continuer, nous allons cabler un Wattlet-Push et un Wattlet-Power. Il faut pour celà un interrupteur, une douille avec une ampoule, une alimentation et quelques prises Wago. Je n'installe pas les Wattlets directement dans mes murs car je ne peux pas les intégrer à ma box de domotique. Lorsque la passerelle IP Wattlet sera disponible, je pourrais les intégrer. Mais pour l'instant, faisons un test sur la table.

Prêt pour le cablage

Pour commencer, il faut alimenter le Neutre sur tous les Wattlets et sur la douille de ma lampe.

Neutre cablé

Ensuite, il faut cabler le Watllet-Push qu'on voit ici à droite. Branchez d'abord le Neutre et la Phase, puis branchez le cable mauve du Wattlet-Push sur la Phase commutée de votre interrupteur.

Cablage du Wattlet Push

Pour recevoir l'ordre et allumer ma lampe, j'ai choisi un Wattlet-Power. Il faut brancher la Phase et le Neutre. Puis pour piloter une lampe, il faut brancher le fil gris sur la Phase qui alimente la lampe. Je n'utilise pas ici le fil mauve, mais on aurait pu s'en servir pour détecter un autre interrupteur.

Cablage du Wattlet Power

Au final, voici ce que donne le montage. Bien sur, il faut imaginer que les Wattlets sont dans le mur, dans deux boites séparées de plusieurs mètres : Une derrière l'interrupteur et l'autre proche de la lampe.

J'espère que j'ai été clair dans mes explications. Sinon, vous pouvez poser vos questions en commentaires.

Montage fini

 

Le test en Vidéo

Je vous propose 3 vidéos pour finir cet article. La première concerne la programmation de ces Wattlets. Vous allez voir, c'est super simple, on passe le badge en faisant une boucle sur les wattlets et à la fin, les équipements reliés s'allument pour montrer qu'ils sont programmés.

On continue par une seconde vidéo qui montre l'effacement de la programmation. On laisse le badge quelques secondes, puis quand la led s'éteint, la programmation est remise à zéro.

Pour finir, la dernière vidéo montre l'utilisation des Wattlets et l'envoi d'ordre à travers l'interrupteur. Je précise ici, qu'il n'y a pas de Phase entre l'interrupteur et la lampe. L'intérêt des Wattlets est bien sur de remplacer la Phase commutée par un ordre CPL envoyé d'une Wattlet à l'autre.

 

En conclusion

Les Wattlets sont prometteuses, faciles à installer et à configurer, elles répondent à des besoins de domotique les plus simples et bientôt les plus compliqués avec la passerelle IP qui va arriver sur le marché. Je crois beaucoup au courant porteur car la programmation est intuitive, elle touchera plus facilement le grand public. Maintenant, il reste à faire découvrir ces nouveaux modules au plus de monde possible ... Luc Wathelet prépare aussi des nouveaux modules, comme celui qui ouvrira vos stores électriques.

Le seul inconvénient que j'ai trouvé, c'est qu'il faut avoir un Neutre dans chaque boitier électrique ou vous souhaitez mettre une Wattlet. Ce n'est pas toujours le cas en rénovation. Mais c'est inconvénient n'est pas que celui des Wattlets, d'autres technos que nous connaissons ont le même problème.

Je vous proposerais bientôt un autre article ou nous verrons en détail la programmation de plusieurs module Wattlets ensemble.

Vous avez surement des questions sur ces périphériques CPL (à courant porteur). Je vous propose de lister vos questions en commentaire de cet article. Luc Wattelet a accepté de faire un Domocast avec l'équipe des auteurs de TLD. Nous utiliserons vos questions pour animer ce prochain Domocast.

Vous n'avez pas compris un point ? Vous vous posez une question ? Vous pouvez nous contacter via le bouton Assistance sur votre gauche. N'hésitez pas à demander un rendez-vous téléphonique avec Domotics.

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez le partager sur vos réseaux sociaux pour soutenir son auteur et l'encourager à écrire de nouveaux articles ...

 

Cet article vous est proposé par Domotics: Domotics habite dans la région Toulousaine. Il est ingénieur en informatique et électronicien amateur. La domotique est pour lui une passion qu'il pratique depuis 1999. En 2003, il décide de partager ses expériences sur le magazine et le forum de touteladomotique.com.

En 2014, il crée sa société de conseils en Domotique ID2domotique.com et sa boutique en ligne laboutiquededomotique.com. Profitez de l'expérience et l'expertise de Domotics en faisant appel à ses services. Les conseils sont gratuits ...

Mise à jour le Mardi, 03 Septembre 2013 21:36  

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Recherche

Newsletter ?

Bon Plan

Instagram

Publicité



Connexion