Actualités | Audio/Vidéo | Evènements | DIY | Domotique | Informatique | Maison | Mobile | Sécurité

Exemple d’utilisation du module Fibaro FGS-211 (Etape 3)

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 11
MauvaisTrès bien 

Le jeudi, c'est l'article de Cmoi20. Cette semaine, il nous propose de revenir sur les possibilités offertes par le module FGS-211 de Fibaro. Dans la plupart des cas, ces options sont également possibles avec les modules FGS-221 et FGD-211 (de la même marque). Pour rappel, voici une photo de présentation du module :

Pour associer ce module ainsi que tous les modules fibaro à la Zibase, je crée un nouveau périphérique et je clique sur le bouton Assoc.

J’attends ensuite que la Zibase allume toutes ses lumières ( Je parle des LEDs sur la façade de la box ). Ensuite, je clique en continue sur le bouton « B » du micro-module avec un tourne vis ( Pleins de petits appuis successifs ) jusqu’à ce que les lumières (Les LEDs) de la Zibase s’éteignent. Le module est alors associé à la Zibase. Ne pas oublier d’enregistrer le nouveau périphérique avant de passer à d’autres actions.

J’utilise actuellement ce type de module pour réaliser quelques actions et je trouvais intéressant de résumer les configurations nécessaires pour que tout ceci fonctionne.

Pour commencer, je vous propose de voir comment configurer le module pour simuler un contact bref. C’est utile dans le cas de pilotage de télérupteur, de portes et portails divers. Je l’utilise personnellement pour gérer mon portail et ma porte de garage.

 

La documentation de ma porte de garage est disponible içi. Si vous êtes intéressés, regardez la documentation de votre automatisme de portail, il y a de grandes chances que ce contacteur soit aussi disponible.

A la page 17 de la doc de mon portail, on trouve ceci :


La commande (I et O sur le module Fibaro) est donc connectée aux bornes 5 et 6 du bornier de mon pilotage de moteur de porte de garage.

 

Le branchement est plutôt simple :

 

Ensuite, il faut « programmer » les fonctions dans le module. Voici comment faire avec la Zibase :

 

Nous passons le paramètre 3 à 0 pour activer le « auto-off » et nous passons le paramètre 4 à 20 pour mettre une temporisation de 200 millisecondes avant de revenir en position off. Un simple appui sur « tester le scénario » programmera le module une fois pour toute.

Une autre possibilité consiste à utiliser un module FGS-211 en remplacement d’un télérupteur.

Le cablage est également relativement simple :

 

Et voici la « programmation » du module. Ou plutôt la définition des paramètres :

 

Ici, nous passons le paramètre 3 à 1 pour désactiver le mode « auto-off » et nous modifions le paramètre 14 à 0 pour préciser que nous utilisons des boutons poussoirs.

Comme précédemment, un simple appui sur « tester le scénario » programmera le module une fois pour toute.

J’ai ensuite domotisé mes lampadaires extérieurs. Ils étaient déjà cablés avec des détecteurs de mouvement incluant une minuterie. J’ai réutilisé ces modules « sensors » existants et voici le cablage de l’ensemble :

 

Pour le paramétrage du module :


Encore le paramètre 3 à 1 pour désactiver le « auto-off » et ici, je mets le paramètre 13 à 1 pour que la lumière s’active lorsque le module extérieur s’active et la lumière s’éteint lorsque le module extérieur s’éteint.

La grande contrainte de ce fonctionnement est que le module ne peut pas être programmé pour rester allumé.

Comme précédemment, un simple appui sur « tester le scénario » programmera le module une fois pour toute.

Afin de contourner le problème d’allumage, j’ai ensuite crée les scénarios suivants :

 

Sans ces scénarios, lors de l’allumage d’une lumière, celle-ci s’éteint lors de la détection d’une personne après le délai de temporisation du détecteur écoulé. J’utilise un paramétrage Zwave pour ces scénarios car j’ai constaté qu’en plaçant les paramètres 13 et 14 à 0, le détecteur était ignoré.

Il reste d’autres cas que je n’ai pas expérimenté comme l’intégration dans un va-et-vient ou le pilotage simple avec un interrupteur. Mais ces 2 cas sont très bien détaillés dans la documentation fournie. De plus, je ne les ai pas mis en œuvre car je pense utiliser des modules FGD-211 pour piloter l’éclairage intérieur.

Julien Alias Cmoi20 sur le forum TLD

Vous n'avez pas compris un point ? Vous vous posez une question ? Vous pouvez nous contacter via le bouton Assistance sur votre gauche. N'hésitez pas à demander un rendez-vous téléphonique avec Domotics.

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez le partager sur vos réseaux sociaux pour soutenir son auteur et l'encourager à écrire de nouveaux articles ...

 

Cet article vous est proposé par CMoi20: Cmoi20 est consultant en sécurité informatique. Intéressé par ce domaine depuis toujours, il s'est lancé dans la domotique en 2013. Il vous propose maintenant de partager son expérience sur le magazine de Toute La Domotique.

Mise à jour le Mercredi, 19 Mars 2014 21:56  

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Recherche

Newsletter ?

Instagram

Publicité

Espaces publicitaires à louer
Contactez-nous

Connexion