Actualités | Audio/Vidéo | Evènements | DIY | Domotique | Informatique | Maison | Mobile | Sécurité

Jeedom, l'histoire d'une migration réussie ?

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 12
MauvaisTrès bien 

Je vous propose aujourd’hui de revenir sur la migration que j’ai fait de ma ZiBase vers JeeDom. Un petit bilan qui, je l’espère, vous intéressera et vous décidera peut être de faire comme moi !

Pour résumer, je possède 27 modules Zwave Fibaro ainsi qu’une sonde de température extérieure et un anémomètre de type Oregon. Je pensais initialement utiliser un RFXCOM connecté sur un raspberry pour gérer le 433Mhz à distance avec mon serveur Jeedom. Mais si vous avez lu mes précédents articles, vous savez déjà que j'ai finalement connecté ma Zibase sur Jeedom pour continuer à utiliser les périphériques en 433 Mhz.

  

 

L’installation de JeeDom est vraiment simple et à la portée de tout le monde. Une simple machine sous linux, une ligne de commande et c’est réglé.

L’installation du razberry sur le raspberry pi est également simple : une commande à exécuter !

Puis la liaison entre JeeDom et le razberry est également simple à mettre en œuvre (il faut tout de même connaitre l’adresse ip du razberry + raspberry pi).

Ensuite, c'est le moment d’associer vos premiers modules à JeeDom. L’activation du mode association du razberry avec l’interface mobile est très appréciable pour un ancien utilisateur de ZiBase. Cela fonctionne très bien ...

 

Bon, j’ai associé mes modules, oui, mais la remontée d’information n’a pas bien fonctionné au début, j’avais tendance à saturer le razberry avec de trop nombreuses requêtes pour récupérer les informations. Suite à divers discussion avec les développeurs (Encore Merci Loïc), la solution a été trouvée et implémentée pour tout le monde. Tous mes modules remontent maintenant automatiquement les informations vers mon interface JeeDom.



Le thermostat était également rudimentaire et non finalisé lors de mes premiers tests. Quelques explications plus tard, j’obtiens un thermostat qui gère les différents modes de programmation de mon choix et également les exceptions pour me permettre de débrailler la programmation si je reçois du monde par exemple.

J’ai remplacé les 19 scénarios que j’avais implémenté dans ma ZiBase par 6 scénarios dans JeeDom. JeeDom accède automatiquement à toutes les valeurs des capteurs et cela m’a simplifié la tâche :



La gestion de périphériques virtuels m’a permis d’afficher le statut récupéré avec un détecteur d’ouverture et le bouton sur le même périphérique. Celà m'a permis par exemple d'avoir un seul périphérique virtuel pour piloter ma porte de garage ...



D’ailleurs, JeeDom sait me dire si ma porte est ouverte ou fermée nativement quand j’installe un capteur d’ouverture.

La création des vues est un grand plus pour personnaliser l’interface.



L’interface est fonctionnelle, facile à utiliser et les mises à jour sont très simples à réaliser. Une sauvegarde quotidienne et lors de chaque mise à jour est activée par défaut pour restaurer facilement un état précèdent en cas d’erreur.

L’interface mobile est également complète et fonctionnelle. Je n’entre pas dans les détails maintenant car elle est en phase de refonte pour améliorer "l’expérience utilisateur" et je pense publier un billet dédié le jour venu...

 

Passons maintenant aux points à suivre de près :

- Beaucoup de fonctions sont encore au stade beta. Il serait bien de les finaliser et de les publier en version stable

- La liaison du thermostat avec l’agenda ne me semble pas opportune, il faudra probablement gérer cette fonction directement dans le thermostat.

- La taille des tuiles est parfois un peu grande. Je ne suis pas convaincu que ce soit le meilleur choix d’utiliser ces tuiles.

- L’achat des différents plugins avoisine les 40€. Même si certains ne sont pas utiles à tous et si ce n’est pas cher pour un logiciel aussi complet, il faut prendre en compte ce cout lors de votre décision.

- Le projet, bien que prometteur, reste jeune.

- Une gestion multi-box communiquant entre-elles serait à mon avis une chose à réaliser par la suite. C’est un point important pour gérer les grosses installations et les installations sur de trop grands espaces (une sorte de mode cluster).

 

Je tiens encore une fois à remercier Loïc et Algeroth pour ce logiciel mais également pour leur aide, leur patience et leur disponibilité qui font de JeeDom ce qu’il est aujourd’hui.

Pour résumer, je suis très content de ma migration, il est très simple de mettre en œuvre les fonctions qu’il m’a été parfois très difficile d’implémenter dans mon ancienne box. Le fait d’avoir déjà réalisé la réflexion sur l’ancien système doit aussi jouer dans cette apparente facilitée.

Vous n'avez pas compris un point ? Vous vous posez une question ? Vous pouvez nous contacter via le bouton Assistance sur votre gauche. N'hésitez pas à demander un rendez-vous téléphonique avec Domotics.

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez le partager sur vos réseaux sociaux pour soutenir son auteur et l'encourager à écrire de nouveaux articles ...

 

Cet article vous est proposé par CMoi20: Cmoi20 est consultant en sécurité informatique. Intéressé par ce domaine depuis toujours, il s'est lancé dans la domotique en 2013. Il vous propose maintenant de partager son expérience sur le magazine de Toute La Domotique.

Mise à jour le Mardi, 12 Août 2014 16:52  

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Recherche

Newsletter ?

Instagram

Publicité

Espaces publicitaires à louer
Contactez-nous

Connexion