Actualités | Audio/Vidéo | Evènements | DIY | Domotique | Informatique | Maison | Mobile | Sécurité

La domotique et les économies d'énergie (par Cmoi20) - Partie 3

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 5
MauvaisTrès bien 

Je vous propose aujourd’hui de nous pencher sur les économies d’énergie que nous pourrons faire avec notre installation domotique. Sachez que vous ne pourrez pas supprimer totalement vos factures d’énergie mais il est possible de les faire diminuer fortement pour peu que vous n’ayez rien d’optimisé avant votre installation domotique.

Avant de vous lancer dans le remplacement de certains appareils trop consommateurs, il est important de bien analyser la répartition de vos différents centres de consommation d’énergie. Vous pourrez ainsi trouver les appareils qui surconsomment qu’il faudra remplacer en priorité. Vous trouverez également les appareils qui n’optimisent pas leurs consommations et favoriser les activations de ceux-ci sur les heures creuses ou les jours EJP / TEMPO par exemple.

J’avoue ne pas avoir trouvé dans les box de domotique que j’ai testés de bon rapport de consommation. Seuls les graphiques fournis par mon OWL sont lisibles et donnent un historique complet. La Zibase réinitialise tous ses graphiques en début de mois ou en début d’année, Jeedom n’est pas concluant non plus sur ce point pour le moment et les graphiques que l’on trouvent un peu partout concernant les autres boxes (HC2, eedomus, vera, etc…) ne permettent pas non plus d’obtenir un récapitulatif complet par périphérique. Je n’ai pas testé les applications de type Homeseer, il est fort probable que le résultat soit présent dans ce type de solution.

 

J’avais obtenu des résultats acceptables avec mon application Zihome mais il est vrai que c’était encore perfectible et je ne travaille plus à ce projet en ce moment.

 

Bref, ce n’est pas simple mais nous voici avec un bilan des couts pour certains périphériques. Nous allons maintenant réfléchir au gain que rapporterait un remplacement des matériels qui surconsomment.

De mon point de vue, il faut prendre en compte :

- Le cout de remplacement du nouveau matériel

- Le gain attendu de consommation d’énergie

- En déduire le délai de rentabilité du remplacement

- Voir le temps de vie du nouveau matériel

- En déduire l’intérêt de remplacer ou non ce matériel

 

Vous pourrez prioriser facilement les remplacements opportun à réaliser avec ces quelques règles. Vous pouvez bien entendu adapter certaines de ces règles à vos propres besoins / idéaux.

Mais il est également possible d’optimiser vos factures en optimisant vos programmations dans certains cas. Souvent l’on pense au chauffage que l’on peut programmer avec une domotique et qui permet de rapidement obtenir un retour sur investissement, sachez que c’est également possible avec pleins d’autres matériels. Vous pouvez par exemple gérer le déclenchement de votre cumulus, de votre lave-linge, lave-vaisselle ou sèche-linge en fonction de vos horaires d’abonnement électrique (Heures Creuses / Heures Pleines ou autres abonnements).

 

Il est généralement vrai que l’optimisation la plus rentable consiste à optimiser votre chauffage. C’est souvent le centre de cout le plus élevé d’énergie d’un foyer. Voici quelques pistes que vous pourrez facilement mettre en œuvre :

- Si ce n’est pas le cas, pensez à mettre en place un thermostat avec une programmation. La plupart des box du marché ont une fonction de ce type et cela permet de facilement d'optimiser vos dépenses. Suivant votre système de chauffage en place, cette solution est plus ou moins couteuse et complexe à mettre en œuvre. Cette programmation devra également pouvoir s’adapter aux différents types de journée que vous vivez dans votre quotidien. Il n’est pas nécessaire de chauffer toute la maison la journée quand vous êtes au travail mais il est intéressant d’avoir du chauffage quand vous êtes à la maison tout le WE.

- Une autre piste serait de gérer les températures de différentes façons en fonction des pièces concernées. Vous pouvez ainsi optimiser la répartition de chaleur dans chaque coin de votre maison car il n’est pas utile de chauffer la salle de bain toute la journée. Il est également possible de ne pas chauffer les chambres autant que les pièces de vie, voir de couper le chauffage dans les pièces non utilisées.

Une autre optimisation souvent mise en œuvre consiste à gérer l’éclairage. Il est possible d’éteindre les lumières non utilisées automatiquement en cas d’oublis. Certaines personnes pensent faire des économies en achetant des ampoules basses consommations ou même des ampoules LED, je ne suis pas convaincu de l’économie car ces ampoules coutent très cher et il faudrait vraiment qu’elles tiennent beaucoup plus longtemps que les ampoules classiques pour que ce soit rentable. De plus, le coté écologique apporté oublie souvent les méthodes de fabrications.

 

Vous n'avez pas compris un point ? Vous vous posez une question ? Vous pouvez nous contacter via le bouton Assistance sur votre gauche. N'hésitez pas à demander un rendez-vous téléphonique avec Domotics.

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez le partager sur vos réseaux sociaux pour soutenir son auteur et l'encourager à écrire de nouveaux articles ...

 

Cet article vous est proposé par CMoi20: Cmoi20 est consultant en sécurité informatique. Intéressé par ce domaine depuis toujours, il s'est lancé dans la domotique en 2013. Il vous propose maintenant de partager son expérience sur le magazine de Toute La Domotique.

Mise à jour le Lundi, 15 Juin 2015 21:10  

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Recherche

Newsletter ?

Instagram

Publicité

Espaces publicitaires à louer
Contactez-nous

Connexion