Actualités | Audio/Vidéo | Evènements | DIY | Domotique | Informatique | Maison | Mobile | Sécurité

JeeDom: Plugins, Widgets, Sauvegardes, ... (Partie 2) - Cmoi20

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 5
MauvaisTrès bien 

Pour cette seconde partie sur la solution JeeDom, je voulais vous présenter aujourd’hui les fonctions de base qui en font un excellent moteur domotique. Je parle des plugins, des widgets, des sauvegardes, des virtuels et des mises à jour ...

D’abord les plugins,

Il est possible avec jeedom d’installer une multitude de plugins, certains payants, certains gratuits. L’ajout de ces plugins va vous permettre d’activer des fonctions au sein de jeedom pour vous aider à gérer au mieux votre installation domotique.

En cliquant sur le bouton « Accéder au market », on a ensuite accès à la liste des plugins disponibles. Il est possible de filtrer la liste ou d’effectuer une recherche dans celle-ci à l’aide du menu disponible en haut du popup.

En cliquant sur un plugin, l’on obtient plus d’informations sur celui-ci et l’on a peut l’installer en cliquant sur le bouton correspondant.

Pensez à bien faire défiler le texte pour voir s’afficher les versions disponibles ...

En cliquant sur « Stable », on installe la version stable (et en cliquant sur « Beta », on installe la dernière version de test si on a activé les plugins beta sur notre configuration du market) : Générale -> Administration -> Configuration -> Market et mises à jour

De mon point de vue, certains plugins devraient être intégrés nativement à jeedom, même s’il est vrai que c’est le cas sur le jeedom fournis avec les box disponibles, je trouverais préférable de généraliser ce point.

C’est le cas du plugin widget, du plugin virtuel, du plugin script (même si c’est discutable pour ce dernier).

Le plugin widget va nous permettre de mettre en forme les icones (appelées widgets dans jeedom) qui seront affichées dans vos pages d’utilisation de votre domotique : Plugins -> Programmation -> Widget

En cliquant sur l’un d’entre eux, l’on peut modifier les règles d’affichage de ce widget. Attention, il faut avoir des connaissances en HTML pour modifier un widget.

Il est également possible de créer facilement un widget en partant d’un widget existant ou en le créant de 0.

Un nouveau mode de création de widget simplifié a également été implémenté. Je ne l’ai pas testé mais cela semble très simple à mettre en œuvre et ne nécessite plus de connaissance en programmation.

Dans Générale -> Affichage, on peut ensuite définir quel widget est appliqué à chaque commande en sélectionnant l’onglet affichage avancé (attention, un widget est défini pour un type de données, seuls les widget associés au type de données de votre commande seront disponibles) :

Le plugin virtuel va nous permettre de créer des périphériques virtuels. Je l’utilise personnellement pour grouper plusieurs périphériques (action et détection d’ouverture d’une porte par exemple) ou pour séparer des informations que je ne veux pas voir sur le même widget (séparer les remontées de températures de mes modules fibaro FGBS-001 pour les associer à chaque pièce) ou encore pour lancer des scénarios manuellement : Plugins -> Programmation -> Virtuel

 

Je n’entrerais pas en détail sur la configuration des virtuels, mais voici un exemple de périphérique virtuel qui regroupe 2 commandes de 2 modules différents :

Et voici le résultat :

Voici un exemple de virtuel qui lance un scénario :

Et voici le scénario associé :

Je désirais également vous parler de la sauvegarde et de la restauration de jeedom. En effet, jeedom contient un excellent système de sauvegarde / restauration qui fonctionne. Cela parait normal au premier abord mais les personnes qui ont déjà tenté de restaurer la sauvegarde de leur système domotique savent qu’il est parfois difficile d’obtenir un résultat concluant.

De plus, jeedom se sauvegarde automatiquement chaque nuit et lors de chaque mise a jour, il est donc possible de restaurer facilement l’état de la veille si l’on se rend compte d’un nouveau problème sur son installation domotique.

Il est également possible d’acheter une option pour que jeedom gère une sauvegarde sur leurs serveurs. A 2€ par mois, c’est une option que je vous conseille fortement. Ceci active un envoi automatique de vos sauvegardes sur les serveurs de jeedom. Ces sauvegardes sont cryptées et donc seul vous avez la possibilité de restaurer ces sauvegardes. Cela permet de remonter un système qui aurait perdu son stockage sans perdre les configurations domotiques que vous avez réalisées.

Enfin, je voulais vous parler du système de mises à jour de jeedom.

Jeedom va chaque nuit chercher la liste des mises à jour disponibles et vous informer lorsque qu’une mise  à jour est disponible pour votre système. Le système est pleinement fonctionnel et il est même possible d’activer les mises à jour automatiques si vous le désirez.

J’espère que cette première présentation générale vous aura donné envie de tester jeedom. Je vous promets de nouvelles informations sur jeedom prochainement. N’hésitez pas à donner votre avis sur jeedom et ses fonctions sur les commentaires.

 

Vous n'avez pas compris un point ? Vous vous posez une question ? Vous pouvez nous contacter via le bouton Assistance sur votre gauche. N'hésitez pas à demander un rendez-vous téléphonique avec Domotics.

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez le partager sur vos réseaux sociaux pour soutenir son auteur et l'encourager à écrire de nouveaux articles ...

 

Cet article vous est proposé par CMoi20: Cmoi20 est consultant en sécurité informatique. Intéressé par ce domaine depuis toujours, il s'est lancé dans la domotique en 2013. Il vous propose maintenant de partager son expérience sur le magazine de Toute La Domotique.

Mise à jour le Mercredi, 24 Juin 2015 21:31  

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Recherche

Newsletter ?

Instagram

Publicité

Espaces publicitaires à louer
Contactez-nous

Connexion