Actualités | Audio/Vidéo | Evènements | DIY | Domotique | Informatique | Maison | Mobile | Sécurité

J'ai choisi #domoticz car c'est une des solutions les moins chères

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 30
MauvaisTrès bien 

Je me suis tout d’abord intéressé à la domotique quand j’étais dans mon ancien appartement. Je souhaitais contrôler mes radiateurs électriques via le fil pilote ainsi que le ballon d’eau chaude (baisse de température en journée, mode hors gel en cas d’absence avec reprise avant retour). Une solution Z-Wave aurait pu convenir à mon besoin (pas trop intrusif, étant en location) cependant mon budget étudiant m’a fait repousser le projet.

 

Finalement j’ai déménagé dans un nouvel appartement équipé d’un programmateur de chauffage. Le besoin de contrôle complet du chauffage n’était plus présent. Cependant j’ai voulu « optimiser » la programmation en ayant un retour des températures de chaque pièce. Mon idée était d’obtenir un confort optimal avec une consommation électrique minimale, pouvoir lancer le mode confort dans la chambre le matin à temps pour obtenir une température agréable au réveil.

 

Mon budget étudiant étant toujours serré ainsi ma passion pour l’informatique et particulièrement la carte Raspberry Pi (je suis d’ailleurs co-créateur de code4pi.fr) m’ont fait choisir la solution Domoticz. Le principal avantage était l’évolutivité de la solution pour un coût de départ minimal, permettant d’ajouter des fonctionnalités à mesure de mes besoins, en comparaison aux box domotiques toute-en-un mais qui sont plus onéreuses. Il ne faut par contre pas avoir peur de mettre les mains dans le « cambouis informatique ».

J’ai donc acquis le matériel suivant :
•    Raspberry Pi B (512mb RAM)
•    RFXcom USB RFXtrx433
•    3 sondes Oregon THGR122NX

 

A cette époque Jeedom n’existait pas ou n’était que peu connu et seul le logiciel Domoticz sortait du lot sur la plateforme Raspberry. De plus pour mon besoin simple il répondait parfaitement à mes critères d’utilisation.

Cette solution m’a permis de faire mon suivi de température pendant plusieurs mois. Les pièces suivies via les sondes Oregon sont la chambre, le séjour et l’extérieur. Je dispose également d’un retour météo via l’API du site Weather et de la température du SoC du Raspberry.

Des graphiques individuels permettent une visualisation simple sur les dernières 24 heures, 30 derniers jours et les 365 derniers jours.

Si assez de données ont été collectées il est possible de comparer avec l’année précédente.

J’ai également pu ajouter via des script le suivi de température de mon NAS Synology via SNMP

Un aquarium a fait son apparition dans mon logement, alors pour gérer l’éclairage j’ai choisi de l’intégrer à ma solution domotique plutôt que de brancher un simple programmateur journalier. Un module RaZberry Z-Wave+ s’est donc rajouté à ma Raspberry pour contrôler la filtration, le chauffage et l’éclairage de l’aquarium via une multiprise Z-Wave PowerNode de Greenwave.

 

Seul l’éclairage possède une planification. Le suivi de consommation permet de connaitre les périodes de déclenchement du chauffage et il est facile de couper les appareillages depuis un ordinateur ou un smartphone pour faire l’entretien

Domoticz le permettant j’ai ajouté mes éclairages Hue mais je ne les contrôles jamais par son biais. Cela me servira peut-être ultérieurement pour notifier des évènements par clignotement ou changement de couleurs. J’ai également ajouté mon client Kodi avec la même utilisation que pour les ampoules Hue. Ma console Xbox One est allumable à distance via un script python qui malheureusement ne fonctionne pas à tous les coups.

Je suis actuellement en train de fabriquer une sonde sans-fil « compatible Oregon » qui est constituée d’un capteur 1wire DS18B20 étanche, qui me permettra de remonter la température de l’aquarium et éventuellement déclencher des scénarios (exemple : couper l’éclairage ou mettre en route un ventilateur si température trop haute).

J’étudie également avec attention la solution Jeedom pour éventuellement migrer mon installation ultérieurement. Je souhaiterai également collecter les informations fournies par mon compteur EDF (Linky) via la connexion télé-info.

Etant actuellement locataire le déploiement de mon installation ne pourra pas aller beaucoup plus loin sans devenir intrusif sur l’existant.

Concernant l’avenir plus lointain, l’acquisition de mon premier bien immobilier ne pourra pas se faire sans inclure la dimension domotique. N’étant pas effrayé par de « gros travaux » j’opterai surement pour une solution filaire et robuste à base de KNX même si l’ensemble de l’installation électrique est à revoir. De mon point de vue les solutions sans-fil comme le Z-Wave sont très pratiques (en cas de rénovation partielle par exemple) mais n’offre pas une assez grande garantie de bon fonctionnement pour être le « moteur principal » d’une maison.

 

Vous n'avez pas compris un point ? Vous vous posez une question ? Vous pouvez nous contacter via le bouton Assistance sur votre gauche. N'hésitez pas à demander un rendez-vous téléphonique avec Domotics.

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez le partager sur vos réseaux sociaux pour soutenir son auteur et l'encourager à écrire de nouveaux articles ...

 

Cet article vous est proposé par Domotics: Domotics habite dans la région Toulousaine. Il est ingénieur en informatique et électronicien amateur. La domotique est pour lui une passion qu'il pratique depuis 1999. En 2003, il décide de partager ses expériences sur le magazine et le forum de touteladomotique.com.

En 2014, il crée sa société de conseils en Domotique ID2domotique.com et sa boutique en ligne laboutiquededomotique.com. Profitez de l'expérience et l'expertise de Domotics en faisant appel à ses services. Les conseils sont gratuits ...

Mise à jour le Dimanche, 16 Octobre 2016 21:35  

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Recherche

Newsletter ?

Instagram

Publicité

Espaces publicitaires à louer
Contactez-nous

Connexion