Actualités | Audio/Vidéo | Evènements | DIY | Domotique | Informatique | Maison | Mobile | Sécurité

Interview de Joffrey : Une nouvelle maison domotisée à Lille

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 26
MauvaisTrès bien 
Index de l'article
Interview de Joffrey : Une nouvelle maison domotisée à Lille
Partie 2/4
Partie 3/4
Partie 4/4
Toutes les pages

Il y a quelques jours, un nouveau membre du forum est venu présenter sa maison domotisée. Après 2 ans de dur labeur, il vient nous faire partager son expérience et ses choix à travers son projet de rénovation.

Vous l'avez surement reconnu, il s'agit de Joffrey, un ingénieur de Lille. Joffrey s'est prêté au jeu et a participé à un interview que je vous propose aujourd'hui.

Domotics: Comment t'es venu l'idée de domotiser ta maison ?

Joffrey: J'ai toujours été geek dans l'âme, et la domotique m'a toujours fasciné : l'informatique pouvait enfin "sortir" du PC et agir sur le monde réel ! J'ai acheté une grande maison dans le but de tout refaire, donc je n'avais aucune contrainte technique.

Joffrey: J'ai aussi eu la chance de connaître un ami qui travaille pour Hager, justement sur la partie KNX Tebis (coucou Laurent). Il m'a expliqué les grandes lignes, au départ sans vraiment croire que j'allais le faire. J'ai donc commencé par lui commander quelques modules, une couronne de bus, pour en arriver à une installation domotique complète.

Domotics: Quel est ta formation ? ton métier ? as tu rencontré des difficultés particulières pour domotiser ta maison ?

Joffrey: J'ai une formation scientifique a la base (biologie marine), puis je me suis reconverti dans l'informatique il y a 8 ans. Je suis aujourd'hui ingénieur informaticien chez un "grand compte". Mais grâce à mon chantier, j'ai découvert le monde du bâtiment et j'avoue que j'accroche. Je réfléchis actuellement à la possibilité de monter une boîte, probablement orientée sur le BBC et pourquoi pas les nouvelles technologies.

Joffrey: Ma seule difficulté a été de me décider sur ce que je voulais et ce que je pouvais faire. Ma maison avait 2 niveaux et j'en ai rajouté un 3ème. A cause de soucis administratifs sur le permis de construire (17 mois pour l'avoir ...), j'ai du avancer sur l'existant sans savoir si j'allais tenir le budget pour la construction du 2ème étage.

Joffrey: Donc tant que j'étais dans le doute, je laissais volontairement des gaines techniques ouvertes pour pouvoir changer au besoin. J'ai même câblé mon 1er étage en double câblage : à la fois puissance et bus KNX, au cas ou je fasse marche arrière et retourne a une installation classique.

Au final je dois être un des rares chantiers a terminer sous le budget prévisionnel, alors j'ai décidé de domotiser également le plus possible les 2 niveaux non encore achevés (RDC et 2ème étage).

Domotics: Quels conseils donnerais tu à quelqu'un qui souhaites se lancer dans un installation aussi complète que la tienne ?

Joffrey: Mon chantier m'a permis de prendre conscience d'un grand principe en domotique que je conseille a tous ceux qui rénovent ou construisent : pas besoin de trop réfléchir au départ, tu tires un câble de chaque point (éclairage, prise commandée, ligne spécialisée, ...) jusqu'au tableau, tu décideras ensuite de ce que tu y mets et comment tu le branche ! Pareil pour le bus, je le fais courir dans tous les murs (placostil) à 1.10m du sol. Si j'ai envie un jour de rajouter un inter : un coup de scie cloche, j'attrape le bus et c'est branché.

Joffrey: Inconvénient du principe, il faut de la longueur de câble ! J'ai personnellement acheté 5.5 km de R02V et 500m de bus ...

Joffrey: Comme j'ai une grande maison, j'ai fais l'inverse de la tendance actuelle qui cherche plutôt a tout rassembler en une même gigantesque armoire. J'ai installé 2 tableaux pour chaque étage, un de puissance et un domotique pour les modules. J'ai 6 tableaux en tout, verticalement alignés dans ma GTL*, mais ça m'a permis d'économiser 3 km de câbles.

(*) GTL = Gaine Technique de Logement. C'est l'emplacement obligatoire par la NFC 15-100 pour placer le tableau élec principal

Joffrey: Dernier détail, ne pas oublier d'étiqueter précisément chaque câble et de scotcher chaque étiquette pour éviter qu'elle se décolle avec le temps. J'ai eu une quinzaine d'étiquettes (type dymo) qui se sont décollés avec la poussière du chantier : 2 jours avec le multimètre pour tout retrouver ...

Domotics: Quels sont les points forts de la technologie KNX ? Qu'est ce qui t'a fait choisir cette technologie ?

Joffrey: Son énorme point fort : l'interopérabilité. Un interrupteur Hager peut fonctionner avec un module ABB, un thermostat Merten, une sonde Siemens, etc. Plus de 140 marques font parties de l'association KNX.

Joffrey: Je trouve les inter Kallista sympa, mais les thermostat Hager sont vraiment moches. Je vais donc prendre les miens certainement plutôt chez Berker (http://www.berker.com/) ou Basalte (http://www.basalte.be/).

Joffrey: Son deuxième point fort par rapport a un système centralisé (comme un automate) : l'intelligence répartie. Si un module tombe en panne, seules les fonctions qu'il gère sont impactées pendant que le reste fonctionne. Il n'y a pas de point central qui crée une faiblesse dans le système (a part l'alimentation du bus, c'est pour ça que j'en ai déjà acheté une 2ème en secours).

Joffrey: Son troisième point fort : tout est possible, à condition de trouver le bon module. Ça laisse libre court à l'imagination !



Mise à jour le Dimanche, 06 Novembre 2011 21:14  

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Recherche

Les Flux RSS de TLD
Instagram

Produits Partenaires

GCE Electronics est partenaire de Touteladomotique.com RFXCOM.com est partenaire de Touteladomotique.com



Liens Utiles

Boutiques Partenaires

Liens Utiles

Un don pour TLD ?

Pourquoi faire un don ?

Publicité

Espaces publicitaires à louer
Contactez-nous

Connexion