Actualités | Audio/Vidéo | Evènements | DIY | Domotique | Informatique | Maison | Mobile | Sécurité

Interview de Joffrey : Une nouvelle maison domotisée à Lille - Partie 3/4

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 19
MauvaisTrès bien 
Index de l'article
Interview de Joffrey : Une nouvelle maison domotisée à Lille
Partie 2/4
Partie 3/4
Partie 4/4
Toutes les pages

Domotics: Est ce que tu pilotes des fonctions à distance ? que commandes tu ? avec quels logiciels ?

Joffrey: Oui c'est mon principal objectif ! Mais j'en suis qu'aux balbutiements. Pour l'instant je me connecte a distance en TSE sur mon serveur ou directement sur les caméras via des redirections virtualhost sur mon serveur apache. J'ai aussi une carte de prise en main à distance de type IDrac entreprise sur le serveur en cas de plantage qui me permet de rebooter a distance, et même si je voulais de réinstaller l'OS à distance. L'objectif est d'avoir une interface web ou soft (sécurisé pour éviter les surprises) qui permettra d'interagir avec la maison de l'importe ou !

Joffrey: J'utilise aussi openremote sur mon Iphone pour quelques actions basiques en attendant mieux.

Domotics: Quels sont les premiers retours des utilisateurs de la maison ? ta femme ?  tes enfants ? Ya t'il des fonctions qui s'avèrent trop compliqués ?

Joffrey: Comme tout n'est pas encore installé, et que c'est justement la dernière couche qui a le plus d'intérêts (la simplification des actions de tous les jours), ma femme ne voit pas encore les avantages. Mais ni moi ni elle n'avons de doute sur un très bon coef WAF !

Joffrey: Il n'empêche que même si personne ne s'en rend compte, c'est grâce à la domotique qu'on a de l'eau chaude très vite au robinet chez moi ! En effet, mes salles de bains étant très éloignés de la chaudière (et du ballon solaire), j'ai installé un bouclage comme dans les hotels (http://www.conseils-infos-batiment.fr/plomberie/bouclage.php). Cela consiste à utiliser non pas un mais deux tuyaux pour l'arrivée d'eau chaude. On ferme le circuit à une extrémité (au plus près des points de puisage) et on met une pompe (type circulateur de chauffage) à l'autre. Ainsi, il y a de l'eau chaude en permanence dans les tuyaux et quand on ouvre le robinet, c'est tout de suite chaud !

Joffrey: C'est en plus écologique car cela permet de ne pas gaspiller d'eau avant sa douche en attendant que ça chauffe. Mais je n'avais pas envie de faire marcher mon bouclage en permanence, et le bête programmateur horaire ne me satisfaisant pas non plus. J'ai alors asservi cette fameuse pompe à une sortie KNX, commandée par les interrupteurs des salles de bains. Ainsi, quand on allume la lumière de la salle de bain, sans le savoir on active aussi le bouclage et l'eau chaude est là tout de suite !

Joffrey: Ma femme a également hâte que je programme le Roomba pour qu'il se mette au boulot tout seul quand la maison a détecté qu'elle était vide (quand tout le monde a badgé pour sortir).

Domotics: As tu trouvé quelques inconvénients à la technologie KNX ?

Joffrey: Son prix ... Et surtout la volonté clairement affichée des constructeurs de ne pas baisser les tarifs, ni de rendre la chose plus "user friendly". Les constructeurs veulent garder un truc compliqué, qui oblige monsieur tout le monde à passer par un électricien, puis un intégrateur domoticien pour une somme faramineuse. Certains le disent ouvertement, ils veulent conserver le KNX comme réservé aux entreprises ou à la rigueur aux plus aisés.

Joffrey: Ils pensent aujourd'hui comme IBM l'a fait il y a 30 ans face a Microsoft qui voulait ouvrir l'informatique au grand public. On connaît aujourd'hui le résultat ... KNX existe depuis 20 ans, et a encore de beaux jours devant lui. A condition que l'étroitesse d'esprit des constructeurs ne permette à un jeune standard plus abordable de prendre un jour le dessus (google I/O par exemple).

Domotics: Et si ca tombe en panne ? quels sont les scénarios de crise qui pourraient arriver ?

Joffrey: Si le portier tombe en panne, j'ai une clé. Si un module KNX tombe en panne, seules ses fonctions sont impactées et le reste fonctionne. Le seul talon d'achille d'une installation KNX, c'est l'alimentation 29V. Si elle grille, plus rien ne marche. C'est pour ça que je n'ai pas choisis la moins cher (TXA112) et j'en ai même une deuxième (TXA111) au cas ou.

Joffrey: Si ma baie informatique tombe en panne, seuls les scénarios et fonctions avancées gérés par Sairbere sont inaccessibles. Mais je pourrais continuer a allumer la lumière en appuyant sur l'interrupteur.

Domotics: As tu prévu des opérations de maintenance régulière pour éviter des pannes sérieuses ? Si oui lesquelles ?

Joffrey: Au niveau KNX : aucune. C'est une techno éprouvée qui tourne dans des entreprises depuis des années sans taux de panne supérieur à un tableau électrique classique. A la rigueur, surveiller la charge du bus pour voir s'il n'y a pas trop de modules pour l'alim (il ne faut jamais descendre en dessous de 20V), mais quand l'installation est terminée, cela n'a plus de sens.

Joffrey: Au niveau informatique, des reboot programmés et automatisés de tout le monde, et la supervision via Nagios fera le reste. J'ai évidemment activé toutes les alertes critiques par mail pour être au courant en temps réel des disfonctionnements.

Joffrey: Pour les PC, le PCHC et mon serveur Windows, des sauvegardes via l'excellent Acronis true Image 2011 me permettent de restaurer une image disque en moins de 5 minutes. Je m'en suis servi déjà plusieurs fois sur le Media Center, qui comme chacun sait est une bestiole fragile dès qu'on customise ou qu'on expérimente les nombreuses mises a jours.



Mise à jour le Dimanche, 06 Novembre 2011 21:14  

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Recherche

Les Flux RSS de TLD
Instagram

Produits Partenaires

GCE Electronics est partenaire de Touteladomotique.com RFXCOM.com est partenaire de Touteladomotique.com



Liens Utiles

Boutiques Partenaires

Liens Utiles

Un don pour TLD ?

Pourquoi faire un don ?

Publicité

Espaces publicitaires à louer
Contactez-nous

Connexion