Actualités | Audio/Vidéo | Evènements | DIY | Domotique | Informatique | Maison | Mobile | Sécurité

Préconisations #Domotique pour construction neuve ou gros travaux

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 10
MauvaisTrès bien 

Bonjour à toutes et à tous, aujourd’hui je vais vous parler de préparation pour une future installation de domotique sur une construction de maison neuve ou en gros travaux. Avant de commencer l’article, mon intention est de partager ma petite expérience dans ce domaine ; L’article est développé pour pousser à la réflexion sur vos besoins et vos habitudes pour mieux prévoir votre domotique, il n’aborde pas tous les sujets et n’est pas sans failles.

 

Lorsque l’on fait construire son habitation, il est difficile de tout prévoir et il est difficile d’installer un système domotique qui devra évoluer, plus ou moins rapidement, et qui ne peut pas être installé complètement dans l'immédiat.

En effet, entre les papiers pour le prêt avec la banque, les implantations de la future habitation, les choix des matériaux et des entreprises ou artisans, etc… la tâche est chronophage, elle ne permet pas de réfléchir en toute tranquillité sur le sujet Domotique. Idem pour les gros travaux. C’est pourquoi je souhaite vous présenter quelques préconisations argumentées afin d’éviter quelques oublis.

Pour commencer, il vous faudra savoir quel type de système vous souhaitez mettre en place : tout en filaire, équipement radio ou mixer les deux ?

Le choix est difficile, il faut bien comparer les solutions mais pour cela, il faudra lister vos besoins :

- Pilotage des éclairages et des prises

- Pilotage des systèmes de chauffage et climatisation

- Pilotage des systèmes d’eau chaude sanitaire

- Pilotage des systèmes de ventilation VMC

- Portail, portillon, porte de garage, etc…

- Système de visiophonie

- Système d’alarme intrusion

- Système de vidéosurveillance

- Volets roulants, coulissants, a battants, etc…

- Système multimédia, système de vidéoprojection, système audio/multiroom, etc...

- Eclairage extérieur, piscine, spa, pool house,

- Gestion des énergies,

- etc...



La majorité des équipements d’une habitation étant câblés, l’idée est de rassembler tous ces câbles dans une zone technique de l’habitation afin d’y implanter le cerveau du système. Mais il faudra aussi prévoir les futures utilisations et commodités de l’habitation. Il faut garder à l’esprit le coût de ces équipements qui feront vite monter la note.

Pour ma part, je pense qu’il est préférable de prévoir dès la conception/budget/construction les espaces, passages et gaines nécessaires car ce sont des matériels simples à mettre en place par un électricien (pensez à indiquer la hauteur souhaitée pour chaque équipement).



Les éclairages et les prises :


J’ai prévu des boites d’encastrements en profondeur 50mm pour les interrupteurs et les prises, que j’ai remplacé par des boîtes de la marque BLM (http://www.touteladomotique.com/index.php?option=com_content&view=article&id=2073:installation-dune-boite-dencastrement-blm&catid=5:domotique&Itemid=89) avec poche pour les modules de domotique (knx, dali, zwave, enocean, etc…)

L'idée est d’avoir la possibilité de domotiser un équipement dans le futur.

J’ai prévu dans chacune de ces boites la phase et le neutre pour ces modules, pour ajouter des voyants aux interrupteurs, etc…

 

Le chauffage et climatisation :


Pour cette partie, le choix n’est pas simple et dépendra du type de système de chauffage que vous mettrez en place. Si ce sont des radiateurs électriques, vous pouvez sûrement les piloter par fil pilote, l'idée étant toujours la même de rassembler ces fils vers le tableau électrique. Vous pourrez les piloter indépendamment ou par groupe (pièces, niveaux, etc…).

Dans le cas de pompe à chaleur, climatisation, poêle à pellets, ou autre système autonome de constructeur (Daikin, Mitsubishi, etc…), il sera bien plus difficile de les intégrer dans le système car ce sont des équipements à language propriétaire, fermé, vous proposant pour certains des passerelles wifi avec application smartphone ou du Cloud.

Certains pourront être pilotés par infrarouge (comme les télécommandes de clim) ou d’autres par thermostat pour le contrôle de la température globale ou par pièce. La gestion de système (ordre de marche, température, alarmes, mode été/hiver, etc…) peut être difficile mais la régulation de la température ambiante pourra se faire avec les thermostats. Un système avec des entrées et sorties tout ou rien (TOR) permettra d’avoir des commandes et retours d'états sur un système de domotique.



Le système d’eau chaude sanitaire :

En général ce sera un système indépendant (ballon d’eau chaude, ballon thermodynamique, PAC, chaudière; etc…) qui sera piloté en fonction des heures creuses ou en fonction de la demande.

Certains équipements peuvent proposer quelques réglages (mode absent/vacances, forçage chauffe, etc…), mais je trouve qu’il n’y a pas grand intérêt à les intégrer hormis le forçage chauffe et le suivi de la consommation énergétique.



Le système de ventilation :

En règles générales, le système VMC fonctionne en permanence pour extraire l’air vicié de l’habitation, certaine sont à vitesse fixe, d’autre à deux vitesses (petite vitesse et grande vitesse) d’autres encore à vitesse variable. En général il est possible de les piloter par contact sec à l’aide d’un bouton poussoir, celui-ci pourra être mis en parallèle ou ajouté sur un module qui pilotera la vitesse de la VMC. Cela peut être intéressant si l’habitation sera équipée de capteurs pour analyser l’air et amener de l’air neuf.


Le Portail, portillon, porte de garage, etc… :

Ces équipements sont pilotés par télécommandes et ont des automatisme pilotables par contacts secs, cependant le souci c’est qu’ils ne remontent pas leurs états (battants ouverts ou fermés, gâche activée => portillon ouvert, pas sûre).

Pour les commander il suffira, dans la plupart des cas, de brancher sur les entrées des systèmes des contacts secs du système domotique (ouverture totale, partielle).

Pour ma part j’ai ajouté des contacts d’ouvertures et sabot de porte, en plus des modules de commandes, afin d’avoir les retours d’états car le fait de piloter ces équipements avec leurs propres télécommandes peut “désynchroniser” l’état supposé par la domotique de l’état réel de l’équipement.

 

La visiophonie (interphonie ou sonnette):

Celle-ci peut être connectée ou basique et/ou autonome, le choix est grand, il y a des solutions ouvertes, des solutions fermées et des solutions déjà intégrées à certains systèmes. Certains systèmes permettent de piloter un portail et un portillon, d’autres auront différentes capacités comme récupérer la température extérieure, piloter un éclairage, utiliser la caméra comme un système de vidéosurveillance (voir même la possibilité de l’intégrer à un système de vidéosurveillance), etc...

 

Le Système d’alarme intrusion :


Il est possible de faire un système d’alarme avec la domotique mais il est préférable de laisser cette fonction a une vrai centrale d’alarme. Dans le même esprit que le chauffage, vous pouvez installer des modules d’entrée et sorties pour communiquer en TOR avec le système domotique, chacun sa fonction. Encore une fois cela n’engage que moi, chacun est libre de faire ce qu’il souhaite avec ses systèmes.

 

Le Système de vidéosurveillance :


Idem que le système d’alarme intrusion. En général ces systèmes peuvent envoyer des email, sms, avec des photos ou vidéos, planifier des zones de rondes pour les caméras mobiles et enregistrer les vidéos en continu. Vous pouvez prévoir des gaines pour vos futures caméras (angles de toiture, poteaux, etc…).

Pour ces deux systèmes, couplés avec le système de domotique il sera possible de lancer des scenarii pour allumer de l’éclairage, ou simuler une présence en cas de déclenchement d’alarmes.

 

Les ouvrants types volets roulants, coulissants, a battants, etc…

C’est une des questions qui remonte très souvent sur les forums : quel type d’équipement installer ? Du FILAIRE

Avec du filaire vous pourrez commander localement vos volets et les domotiser simplement. Les systèmes radio sont, certes, facile à installer (surtout pour l’électricien) mais domotiser c’est galère voire impossible pour certains équipements.

Je vous conseille quand même de faire installer des gaines sur vos ouvrants pour avoir l’état de leurs positions (ouvert ou fermé). Idem pour vos fenêtres et baies vitrées, cela peut servir pour couper la climatisation ou chauffage d’une pièce (économies d’énergies) et/ou pour le système d’alarme intrusion.

 

 

Le système multimédia, système de vidéoprojection, système audio/multiroom, etc… :


C’est un grand sujet lui aussi, il y a la TV, le lecteur DVD/bluray, l’ampli home cinéma/barre de son, la box TV, la console de jeu, bref… un endroit où l’on va retrouver beaucoup, beaucoup, beaucoup de câbles.... BON CHANCE comme dirait l’autre :)

Mais il est possible d’anticiper beaucoup de choses : par exemple la position des enceintes.

Murales ? Hautes ? Basses ? Au plafond (Dolby ATMOS ou autre) ? Pour cela vous pouvez déjà préparer les gaines entre l’ampli et les enceintes. Idem pour un vidéoprojecteur.
Comment piloter tout cela ? Beaucoup d’équipements récents peuvent se piloter entre eux par les câbles HDMI (fonction CEC) : Box TV allumera la TV et le Home cinéma ou la barre de son. Pour des équipements plus vieux d’autres systèmes existent comme les télécommandes Logitech, les systèmes infrarouge (Keene Electronics avec Kira ou Xantech ou Global Cache, Broadlink, etc…) intégrable dans un système de domotique.



Les éclairages extérieurs, piscine, spa, pool house et équipements extérieurs :


Dans la même logique, vous pouvez prévoir des gaines électriques du tableau électrique vers un regard à l'extérieur pour vos futurs éclairages, piscine, spa, pool house, barbecue, wifi, etc… afin de le faire dans le futur. Au plus vous prévoyez, au plus vous aurez des possibilités. Pour les équipements à eau vous pouvez prévoir aussi les arrivées d’eaux et d’évacuation des eaux usées.

 


La Gestion des énergies :


La gestion de l’énergie peut amener à faire des économies d’eau, d’électricité, de chauffage, etc…Un système de visualisation de l’énergie sur les habitations neuves est obligatoire (RT2012). En général il servira de visualisation des consommations des postes électriques comme l’éclairage, le chauffage, et le reste de la force électrique avec quelques fonctions comme la gestion du chauffage par fil pilote (ou autre) le forçage de la production d’eau chaude, etc… Il est intéressant qu’il puisse communiquer avec le système de domotique pour tracer des courbes et comparer les consommations (serveur WES, TyWatt, Ecocompteur Legrand, etc…)



Conclusion

Dans mon habitation j’ai essayé de prévoir un maximum de gaines (aiguillées) pour les futures extensions domotique et pour la partie multimédia vers mon tableau électrique. J’ai prévu des passages par le plafond (combles) et par le plancher (vide sanitaire), vers mon garage, vers mon portail et vers les zones extérieures. J’ai essayé de prévoir un maximum de prises RJ45 (1xRJ45 par pièce minimum) car un réseau câblé est toujours plus sûre que le wifi. J’ai essayé d’avoir de l’espace disponible dans mon tableau électrique pour les futures extensions. Tous les équipements à l'extérieur ont été prévus sur des circuits spécifiques et isolés de la partie intérieure de l’habitation.

J’espère que cet article vous permettra de penser à un maximum d’éléments et sujets pour vos futurs systèmes de domotiques et/ou autres, et n'hésitez à partager vos expériences dans les commentaires


NOUVEAU : Retrouvez nos articles en Vidéos sur YouTube

Mise à jour le Lundi, 11 Juin 2018 19:57  

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Recherche

Newsletter ?

Instagram

Publicité



Connexion