Actualités | Audio/Vidéo | Evènements | DIY | Domotique | Informatique | Maison | Mobile | Sécurité

Chauffer l'eau avec le soleil

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 19
MauvaisTrès bien 
Index de l'article
Chauffer l'eau avec le soleil
Prerequis avant la mise en place
Cas concrêt d'une installation solaire
Conclusion et prochaines étapes
Toutes les pages

L'énergie solaire pourquoi faire ?

Contexte

L'énergie solaire est économique, non polluante, silencieuse et renouvelable. C'est pour celà qu'on trouve de plus en plus de solutions pour la maitriser et la réutiliser. A ce jour, 4 types de réutilisation sont possibles:

  1. Production d'électricité à l'aide de capteurs photovoltaïques
  2. Chauffage de l'habitat à l'aide d'eau chaude ou d'air chaud pulsé
  3. Chauffage de l'eau pour les sanitaires et les machines à laver
  4. Rafraichissement d'un local ou d'un habitat par absorption

Mon premier investissement dans la solaire concerne le troisième cas : "Le Chauffe Eau Solaire Individuel" (encore appelé CESI ou ECS). Pour commencer dans le solaire, j'ai voulu opter pour un investissement modéré même si le retour financier n'est pas le meilleur, l'idée était d'y aller petit à petit pour gérer les éventuels imprévus.

Cet article ne traite que la mise en place et l'utilisation d'un CESI. Je reviendrai plus tard sur les autres types d'installation. Celà  fera l'objet de nouveaux articles.

Principe de fonctionnement

Le soleil peut assurer entre 50 à 75% de la production annuelle d’eau chaude sanitaire d’une famille selon la partie de la France ou vous habitez. Il suffit pour cela d’utiliser directement la chaleur du soleil pour chauffer de l'eau.

Une installation solaire se reconnait facilement car elle est composée de :

  • Un ou plusieurs capteurs solaires
  • Un ballon de stockage de l’eau chaude avec échangeur, nommé « ballon solaire », relié aux capteurs par des canalisations isolées thermiquement.
  • Des équipements de sécurité et de régulation complètent le circuit du chauffe-eau.

En hiver ou pendant les journées peu ensoleillées, l’énergie solaire peut ne pas être suffisante, et l’eau froide est simplement préchauffée par le chauffe-eau solaire (jusqu'à 30 à 40°C). Une énergie d’appoint (électricité, gaz, fioul…) est alors nécessaire pour atteindre la température souhaitée. En général, si votre logement ne possède pas d'un chauffage central, ce complément est fait par l'électricité grâce à une résistance qui est dans le ballon d'eau chaude.

Un chauffe-eau peut vous faire faire encore plus d'économies si vous utilisez son eau chaude solaire pour vos machines à laver. Pour celà, il faut bien penser à amener l'eau chaude jusqu'à chacune de vos machines (pensez à demander à votre installateur). Ensuite, si votre machine est prévue pour ce type de branchement, vous trouverez deux entrées d'eau (chaude et froide). Sinon, il vous faudra ajouter un robinet thermostatique afin de lui faire une arrivée d'eau à bonne température (régler la température en fonction du maxi indiqué sur la notice de votre machine). Vous pouvez gagner entre 100 et 150Kwh/an/machine en fonction de vos machines et de votre consommation.

Les différents types de chauffe eau solaire ?

Le Thermosiphon : dit à circulation naturelle de l'eau

Le Thermosiphon est le chauffe-eau le plus simple. L'eau froide qui est située dans la partie basse du ballon descend vers le capteur solaire. L'eau se réchauffe par l'action du Soleil. Elle se dilate, devient plus légère et monte dans le ballon. Lorsque l'eau refroidit, elle revient dans le capteur.

Avantages:

  • Bon rendement
  • Moins de matériel nécessaire donc moins couteux à acquérir et à installer
  • N'utilise pas de pompe donc économique car la consommation électrique en est optimisée

Inconvénients:

  • Pas toujours facile de placer le ballon au dessus des capteurs
  • Peut s'avérer monter en surchauffe (notamment dans le sud de la France)
  • Ne peut pas s'utiliser dans les endroits ou il gèle (car le ballon devient une faiblesse)

Le CESI

Un CESI est un Chauffe Eau Solaire Individuel. Il permet de chauffer votre eau à partir d'un fluide caloporteur qui circule dans un ou plusieurs panneaux généralement placés sur le toit de votre maison ou de votre garage.

Sur le principe, un CESI ressemble à un cumulus électrique comme on en trouve un peu dans toutes les maisons. La plupart des CESI sont aussi équipés d'une résistance électrique comme les cumulus. Cette résistance est utilisée lorsqu'il n'ya pas assez de soleil pour chauffer votre eau. Certains CESI sont connectables à une chauffage central à l'aide d'une cartouche filtrante. Celà permet de ne pas utiliser une résistance pour faire l'appoint d'eau chaude.

Dans la réalité, le CESI prend un peu plus de place car il utilise un fluide caloporteur et un moteur pour faire circuler ce dernier. La pose est plus délicate car les soudures et les raccords tranditionnels ne sont pas utilisables avec les températures circulant dans l'installation. Il vaut mieux donc se faire aider ou faire intervenir une spécialiste pour éviter les surprises.


Avantages:

  • Installation supporte bien le gel

Inconvenients:

  • Installation qui prend plus de place qu'un chauffe-eau classique
  • Pose plus difficile, nécessite des conseils d'un spécialiste


Mise à jour le Dimanche, 12 Août 2012 23:35  

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Recherche

Les Flux RSS de TLD
Instagram

Produits Partenaires

GCE Electronics est partenaire de Touteladomotique.com RFXCOM.com est partenaire de Touteladomotique.com



Liens Utiles

Boutiques Partenaires

Liens Utiles

Un don pour TLD ?

Pourquoi faire un don ?

Publicité

Espaces publicitaires à louer
Contactez-nous

Connexion