Actualités | Audio/Vidéo | Evènements | DIY | Domotique | Informatique | Maison | Mobile | Sécurité

Photovoltaïque : Installation et Bilan au bout d'un an

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 24
MauvaisTrès bien 
Index de l'article
Photovoltaïque : Installation et Bilan au bout d'un an
Comment ca fonctionne ?
Comment estimer la rentabilité ?
Quels Aides et Revenus ?
Les différentes étapes
Présentation d'une installation
Suivi de production
Conclusion et prochaines étapes
Toutes les pages

Produire de l'électricité à partir d'une installation photovoltaïque est avant tout un placement financier plus ou moins rentable selon votre localisation. C'est ensuite une façon de produire de l'électricité plus verte et probablement un façon d'aider la planète. Je sais que certains ne seront pas d'accord avec ça, mais c'est ce que je pense. Ensuite on peut inverser ces objectifs selon sa motivation, mais c'est de l'émotionnel. Je ne connais personne ayant installé du photovoltaïque à perte (en étant conscient de la perte dès le départ). et vous ?

Je vous propose de retracer ici les différentes étapes d'un projet photovoltaïque : de la consultation des devis jusqu'au remboursement du crédits d'impôts et au premier bilan de production (un an après la mise en service). Le but étant de vous aider à construire votre éventuel projet.

Mon projet a débuté en Juillet 2010. Je me suis jamais intéressé au photovoltaïque car je pensais que ma maison était mal implantée par rapport au Soleil (elle est orientée "Sud Ouest, plutôt Ouest"). Mais un jour, j'ai consulté un plombier pour installer un chauffe-eau solaire. Il m'a expliqué que l'installation Solaire la plus rentable restée l'installation Photovoltaïque et que malgré l'implantation de ma maison, la localisation dans le Midi-Pyrénées permettait d'espérer un bon rendement. J'ai alors décidé d'étudier la question ... et finalement, je me suis lancé !


Comment fonctionne la production photovoltaïque ?

Tout d'abord, il faut comprendre comment celà fonctionne. Le photovoltaïque, c'est l'utilisation des rayons du soleil pour produire de l'électricité. Il ne faut pas confondre avec le solaire thermique qui consiste à chauffer un liquide ou un gaz avec les rayons du soleil (cas du chauffe eau, chauffage de piscine, etc). Voici une animation qui explique comment ça fonctionne:

Si je résume, il faut poser des panneaux au soleil ! Ces panneaux transforment les rayons du soleil en courant continu. Ce courant peut être 1/ stocké dans des batteries, ou 2/ transformé en courant alternatif à l'aide d'un onduleur. Dans le premier cas, on fait du stockage en vue de devenir autonome. Celà correspond plus à des besoins à destination des camping cars, des bateaux, des éclairages isolés, etc. Dans le second cas, on transforme et on revend l'électricité afin de rentabiliser son installation. Ces dernières années, la revente est intéressante car EDF rachète l'électricité 5 fois plus cher ce qu'on l'achète pour notre consommation.

Le projet donc je vais vous parler, concerne uniquement le second cas (revente d'électricité à EDF). Pour constituer une installation photovoltaïque, il faut acquérir les éléments suivants:

Ce qui donne:

  • Un onduleur (et sa garantie 2 ans ou 5 ans ou etc).
  • 12 (ou 14) panneaux solaires (si vous optez pour une installation familiale classique de 3KW). Normalement, les panneaux sont garanties 20 ans à un rendement X et 25 ans à un rendement Y. Il faut comparer les produits en regardant bien à prendre les meilleurs rendements.
  • 2 Disjoncteurs (1 avant et 1 après l'onduleur)
  • 1 système d'accrochage des panneaux (Bac alu. ou autres solutions en fonction du constructeur)

Ensuite, vous pouvez aussi ajouter une solution sur mesure pour surveiller l'installation. Un système qui suit la production et qui vous avertit en cas de problèmes techniques (coupure de courant*, défaillance de l'onduleur**, etc).

Deux précisions à connaitre:

* - L'onduleur est autonome en énergie, il se sert sur la production. Mais il ne démarre pas si vous maison a une panne de courant. C'est un point important à connaitre. C'est en fait une sécurité qui permet à EDF de travailler sur le réseau en toute sécurité. Si un jour, ils interviennent prêt de chez vous, en coupant le courant, ils s'assurent que les productions sont arrêtées. Et donc ils ne risquent plus rien, ils peuvent toucher les fils :-)

** -  L'onduleur est la pièce maitresse de l'installation. Il doit se changer régulièrement. Cette fréquence de changement est fonction de la qualité des onduleurs. Les constructeurs proposent différentes garanties pour vous aider à gérer ce risque financier. En ordre général, il faut compter un changement d'onduleur tous les 5 à 10 ans.


Comment estimer votre production et évaluer votre rentabilité ?

En 2010, lorsque j'ai contracté mon installation, il fallait compter entre 16 000 et 24 000 euros pour une installation sérieuse (équipements + pose). Les moins chères ne comprenaient pas les démarches administratives, les plus chères comprenaient les démarches administratives, un crédit pour financer la solution, aucune avance financière, etc.

Celà donne une idée du prix. Disons 20 000 euros pour faciliter les calculs.

Ensuite, il faut regarder la production que vous pourriez obtenir sur votre maison. Les paramètres qui sont pris en compte dans ce calcul sont :

  • Localisation du logement (coordonnées GPS de la maison)
  • Orientation de la maison (Boussole : Sud, ...)
  • Pente du toit (Généralement 30%, mais à confirmer selon la maison)
  • Les masques (Ombres possibles sur l'endroit du toit que vous choissisez : cheminée, Arbre, Immeuble voisin, etc)
  • Spécificités liées à l'installation : Vous n'avez pas encore de compteur électrique ? Votre maison possède plusieurs petits toits et les panneaux doivent être répartis sur chacun, etc

Pour estimer la production, il vous faut connaitre ces paramètres. Ensuite, vous trouverez différents outils sur Internet. Certains simulateurs sont simples et peu fiables car les résultats sont trop "grossiers" (ex : groupe-energie-environnement.com => Basé seulement sur la position, l'orientation et la pente de toit). Voici le résultat du simulateur sur mon cas :

Ma production annuelle est plutôt située entre 3100 et 3600 Kwh en fonction des masques. Ce type de simulateur n'est pas suffisant car il ne défendra pas votre investissement !

Ensuite il y a les solutions un peu plus fiables qui permettent de calculer la production grâce à son smartphone. Par exemple l'application ibdpv sur iPhone. Cette excellente application se sert de la boussole, du GPS et de sa base de données des installations voisines bdpv.fr. Le résultat est très fiable. J'ai eu l'occasion de l'utiliser sur mon cas, elle m'estimait une production de 3300KWh. Voici une démo sur l'utilisation d'ibdpv :

Toutes ces solutions ne savent pas estimer les masques (ombres) que vous pourriez avoir sur votre future installation. Hors, ces masques sont très néfastes car ils divisent la production par 10 !

Pour estimer les masques, il vous faut utiliser un cadran solaire pour connaitre les différentes positions du soleil à travers les saisons:

Ensuite, il vous faut prendre une photo panoramique et estimer les ombres que vous aurez en estimant le temps que l'ombre restera. Bref, ça peut être compliqué à calculer. Mais il existe des logiciels comme PVSYS.

Il faut savoir comment ça fonctionne. Et il faut savoir évaluer si vous avez des masques ou pas. Ensuite, ça vous donnera un argument pour voir si la société qui vient vous faire le devis est sérieuse ou pas. Si vous voyez que la personne s'intéresse même pas à la question, à mon avis, il faudra fuir.


Quels sont les aides et les revenus que l'on peut obtenir ?

Maintenant que vous avez une idée du cout de l'installation et de la production estimée, vous pouvez boucler le budget de votre projet. Du coté des aides, c'est assez simple, avant il y avait des aides régionales et le crédit d'impôts (50% du cout de l'installation). Mais depuis 2011, celà à changer, il ne reste plus que le crédit d'impôts à hauteur de 25% du cout de l'installation (~4000 euros, en fonction du nombres d'enfants).

Si vous souhaitez faire un crédit, ce n'est pas la peine d'essayer le prêt à taux 0 car le photovoltaïque n'est pas un projet éligible à ce taux.

Ensuite, il faut estimer votre production en Euros. Il suffit de multiplier votre production en KWh par le cout de rachat du tableau ci-dessous:

Si je résume pour mon cas (en 2010), celà faisait:

  • ~8000 Euros de crédit d'impôts
  • Entre 3100 et 3300 Kwh de production
  • Soit entre 1900 et 2000 Euros de production pour la première année ( ensuite il faut compter une dégressivité ).

Attention, toutes ces données changent au cours du temps, donc faites bien attention à prendre les derniers couts de rachat avant de finaliser votre dossier. Celà vous évitera des surprises.

Il faut savoir que votre cout de rachat du KWh est garanti pendant 20 ans lorsque vous avez signez votre contrat avec ERDF.

Maintenant qu'on a le principe, il faut se projeter sur 20. Pour celà, je vous propose d'utiliser ce fichier Excel. Vous pouvez modifier certains paramètres pour faire une projection pessimiste ou optimiste.

Dans mon cas, je tombais sur un amortissement au bout de 6 ou 7 ans en fonction de la fiabilité de l'onduleur (Estimation pessimiste avec masque).


Les différentes étapes du projet

La première étape concernent les demandes de devis. Contactez 3 à 5 entreprises et demandez leur un devis. Vous verrez, certaines font les devis à distance ! d'autres viennent mais ne prennent pas la position de la maison à la boussole, ne regardent pas les masques. J'espère donc que mon article vous aidera sur ce point :)

Ensuite, vous pouvez aller sur le forum forum-photovoltaique.fr et demander des conseils sur le matériel proposé. Vous trouverez aussi des informations sur l'installateur et vous verrez vite s'il a bonne réputation.

De mon coté, j'ai demandé à l'installateur sélectionné de me proposer plusieurs clients ou je pourrais visiter la même installation. Puis je suis allé en visiter une près de chez moi. J'ai de suite été conquis ...

Voici les étapes que j'ai traversé, rappelons que j'ai géré moi même les démarches administratives:

  • 21 Juillet 2010 => Dépot de la demande préalable de travaux à la Marie
  • 19 Aout 2010 => Réception de l'accord pour les travaux
  • 20 Aout 2010 => Initialisation de la demande ERDF (Status de la demande : "non attribuée")
  • 27 Aout 2010 => Signature du devis pour lancer les travaux
  • 16 Septembre => Mail ERDF car il manquait le plan de masse sur mon dossier
  • 16 Septembre => Envoi du plan de masse par email
  • 17 Septembre => La demande ERDF vient de passé au status "Initiée"
  • 11 Octobre => Réponse d'ERDF et fourniture du devis de raccordement
  • 15 Octobre => Tentative de livraison du kit photovoltaique => Pb de déchargement
  • 18 Octobre => Livraison du kit photovoltaique (1palette)
  • 21 Octobre => Installation du bac acier
  • 25 Octobre => Fin de l'installation des panneaux et de l'onduleur
  • 26 Octobre => Renvoi du dossier de raccordement à ERDF
  • 31 Octobre => Mise en place du Solarlog 200e (Serveur de suivi de production)
  • 17 Novembre => Visite d'un sous-traitant ERDF pour confirmer les travaux à faire
  • 16 Decembre => ERDF passe poser les nouveaux compteurs
  • 13 Janvier => ERDF passe pour poser le fusible et activer la production

L'étape la plus difficile est la déclaration de travaux. Voici mon dossier pour vous aider:

Page 1, Page 2, Page 3, Page 4, Page 5, Page 6, Page 7, Page 8, Page 9, Page 10, Page 11, Page 12, Page 13, Page 14

Quelques infos sont masquées, mais si vous en avez vraiment besoin, contactez moi par mail, je vous enverrais l'original pour vous aider dans votre démarche.


Présentation de l'installation PV.

Le devis final que j'ai signé, portait sur 14 panneaux ATERSA et un onduleur MASTERVOLT. Le montant s'élevait à environ 18 000 euros TTC posé (après remise commerciale). Le devis comprenait les fournitures suivantes:

  • 14 modules ATERSA polycristallins type A-214
  • 1 onduleur Mastervolt XS3200SW + câble Lapp 4mm² 50ml + connecteurs MC 4mm 3M. 3F.
  • 1 coffret électrique courant alternatif avec protections complètes
  • Système d'intégration toiture KOGYSUN incluant:
    • Bac de sous-face en acier prélaqué avec revêtement régulateur de condensation en sous-face,
    • Bavettes d’étanchéité latérales, basses et hautes étudiées sur mesure,
    • Bavettes et closoirs de finition,
    • Visserie et accessoires de fixation adaptés pour support bois ou métal,
    • Rails aluminium et Fixations des modules photovoltaïques.
    • Pose à l'égoût
  • Fournitures supplémentaires (câble, goulotte électrique, etc…)
    • Répartiteur de terre (Utilisation du piquet de terre existant)
    • Coffret DC (interrupteur-sectionneur + parafoudres) : imposé par la nouvelle norme UTE C15-712-1 de juillet 2010
    • Transport
  • Consuel
  • Dépôt des tuiles

La pose s'est faite en 3 - 4 jours. Je vous propose de découvrir l'installation en photos.

Pour commencer, voici mon ancien compteur qui est dans la rue. Lorsqu'on installe du photovoltaïque, ERDF supprime le compteur et vient installer trois compteurs numériques dans la maison : 1 Compteur de consommation, 1 Compteur de production et 1 Compteur de non-consommation (compteur pour surveiller les tricheurs).

Lorsque vous allez faire votre demande ERDF, vous devez fournir une photo de l'ancien compteur (voir photo précédente) et il faudra une photo de l'intérieur. Il faut prouver que vous avez 1 m2 de disponible pour installer les équipements.

Ensuite, ERDF passera vous installer les fameux compteurs numériques. Ils sont en général équiper des bornes de téléinformation sur lesquelles on peut lire les infos à partir d'un PC et d'un modem spécifique.

ici, c'est mon onduleur, avec les deux coffrets pour disjoncter l'installation.

Et la maison avec les panneaux posés sur un bac alu.

Une petite vidéo pour voir les alentours:

 


Suivre sa production

Lorsque vous serez producteur d'électricité, il vous faudra surveiller votre production pour sécuriser votre investissement. Vous ne pouvez pas tomber en panne pendant de longues journées, sinon il y aura un impact sur votre projet. Vous devez donc mettre en place un suivi régulier de votre production.

Les onduleurs proposent tous un afficheur digital sur lequel vous pouvez lire les informations. Vous pouvez donc tenir un petit cahier et suivre la production :) Mais faire ça pendant 20 ans, ça va vite prendre la tête :-)

Sinon, regardez la doc de votre onduleur. Généralement, on peut se connecter dessus avec un PC ou un modem. Certains sont mêmes accessibles via le bluetooth. Ce type de connection est sympa car elle vous donnera la production, mais vous permettra aussi d'accéder au log de votre onduleur.

Pour exploiter les données issues de votre onduleur, il ya des scripts disponibles sur Internet. Le plus connu est jsunnyreports. Facile à installer et à utiliser. Vous pouvez aussi aller sur http://forum-photovoltaique.fr/ vous trouverez d'autres moyens pour suivre automatiquement votre production.

Personnellement, j'ai choisi d'investir dans un module autonome qui envoit des emails, des SMS, fait des sauvegardes ... Il s'agit du Solarlog 200e + câble RS485 (3m) pour se brancher à l'onduleur. Sur la photo, c'est l'appareil sous la caméra AXIS.

Le solarlog 200 est le premier modèle, il est suffisant pour une installation familliale. Il fait des graphes à la journée, le mois, l'année, et depuis le début de l'installation. Il alerte dès que l'onduleur a une défaillance. C'est un produit qui vaut dans les 400 euros.

Voici un exemple de graphe qui montre que ma production est dans les prévisions. 9 mois après le début de la production, j'ai fait mes 3300Kwh. Ca ne fait pas tout à fait un an. Je pense que je devrais arriver à 3500 ou 3600 Kwh d'ici le 13 janvier.

 


En conclusion

Après quasiment un an de production, je suis satisfait de mon installation. Le seul problème que j'ai rencontré, concernait un défaut de compteur EDF. J'avais des coupures électriques intempestives en hiver, mais EDF m'a remplacé le compteur numérique qui semblait avoir un défaut. Depuis, le problème est résolu. J'ai quelques petits masques sur mon installation, mais ce sont bien les masques annoncés par l'installateur. Ils ne représentent qu'une faible perte de production (300Kw/an). Au final, je produis depuis 9 mois, et j'ai quasiment atteint l'estimation annuelle estimée avec PVSYS.

Coté crédit d'impôts, j'ai bien été remboursés sur mes impôts de septembre 2011 (après déduction de mes impôts de l'année en cours). Le partage du crédit d'impôts pour un couple non marié fonctionne bien. Il suffit de présenter la facture aux 2 noms et de demander le crédit d'impôts sur les deux déclarations (50% sur chacune des déclarations, mais on peut répartir différemment le crédit d'impôts si on souhaite).

En 2011, les conditions ont changé pour les nouveaux projets Photovoltaïques. Le crédit d'impôts n'est plus que de 25% (~4000 euros). Mais comme les coûts de fabrication des panneaux baissent régulièrement et les installations reviennent moins chers. Il faut refaire l'exercice financier pour votre situation afin de voir si l'investissement est encore rentable. Attention, le cout de rachat du Kwh est en baisse permanente ! Faites bien attention de prendre le dernier cout pour faire vos simulations. Ensuite, lorsque vous aurez votre contrat avec ERDF, ce cout sera garanti pendant 20 ans (avec augmentation en fonction d'un indice du cout de la vie)

Je pense que les installations photovoltaïques restent rentables dans la majorité des cas, mais il faut bien faire attention à tous les paramètres. D'abord n'investissez pas 25000 euros ! Faites attention à combien vous pourrez produire et prenez un installateur sérieux qui vous propose un matériel qu'il connait et qu'il pose régulièrement. Je pense qu'il vaut mieux se gérer les démarches administratives car au final, ça va plus vite quand on suit l'affaire sérieusement. En cas de soucis, les nombreux forums vous aideront en quelques heures. Les entreprises qui proposent ce service ont généralement trop de dossiers pour pouvoir réaliser un suivi sérieux de chaque cas. Au final, votre dossier est traité dans la masse. Cette inertie ralentit souvent le dossier.

J'espère que mon expérience vous aidera à votre tour.

Vous pouvez compléter cette lecture en parcourant l'album Picasa de cet article.

 

Cet article vous est proposé par Domotics: Domotics habite dans la région Toulousaine. Il est ingénieur en informatique et électronicien amateur. La domotique est pour lui une passion qu'il pratique depuis 1999. En 2003, il décide de partager ses expériences sur le magazine et le forum de touteladomotique.com.

En 2014, il crée sa société de conseils en Domotique ID2domotique.com et sa boutique en ligne laboutiquededomotique.com. Profitez de l'expérience et l'expertise de Domotics en faisant appel à ses services. Les conseils sont gratuits ...

 

Ils en parlent aussi

Mise à jour le Dimanche, 12 Août 2012 23:32  

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Recherche

Newsletter ?

Instagram

Publicité

Espaces publicitaires à louer
Contactez-nous

Connexion