Le capteur de Porte/Fenêtre de Pluzzy

Mercredi, 05 Mars 2014 06:00 Domotics
Imprimer
Note des utilisateurs: / 7
MauvaisTrès bien 

Le capteur d'ouverture de Pluzzy est le dernier périphérique que j'ai en test sur ce début 2014. Il vient compléter la solution de sécurité Toshiba que nous avons commencé à découvrir ensemble la semaine dernière avec le détecteur de mouvement. Il est tout petit, efficace et facile à monter. Je vous propose d'approfondir la question dans notre article du jour ...

Spécifications

Le capteur d'ouverture utilise aussi le protocole Zigbee, ce qui explique pourquoi il est si petit et pourquoi il ne prend qu'une pile CR2450. Les puces Zigbee sont connues pour être très économiques en énergie et proposent donc des autonomies correctes. Sur ce capteur, la documentation parle d'une autonomie d'un an avec une seule pile.

Le contact proposé par ce capteur est un contact type "Reed" (magnétique). Il déclenche à partir d'une ouverture d'environ 20 mm. Dans la photo ci-dessous, vous pouvez constater le contenu de la boite. Elle comprend le capteur, son contact, de l'adhésif double face (pour une pose rapide) et des vis pour une meilleure fixation.

Sur le dos du capteur, on trouve 4 vis qu'il faudra démonter pour mettre ou changer la pile. A comparer aux autres périphériques Pluzzy, je trouve que l'installation et le remplacement de pile sur ce modèle sont vraiment trop longs. J'aurais préféré une petite trappe ou une ouverture à la main avec bien sur une capteur anti-vandale.

Heureusement qu'on ne change pas souvent la pile.

Du coté de l'inclusion, c'est très simple, on met la box en mode inclusion en appuyant sur son bouton à l'arrière. Puis on met la pile dans le capteur d'ouverture et on observe le clignotement de la LED avant de remonter. Si la LED clignote 10 fois en vert, c'est que le capteur est bien lié, il faut revisser les 4 vis et poser le capteur sur la porte ou la fenêtre.

La pile se coince dans le boitier en plastique. Puis on ferme celui-ci pour la mettre en contact avec le circuit imprimé. Pas d'inquiétude, la pile tient bien.

Une fois qu'on a suivi la procédure d'inclusion, il faut se connecter au portail Pluzzy.net pour confirmer que le nouvel "objet" est présent. Vous devriez le trouver dans la barre du haut. Une nouvelle notification vous attend pour que vous puissiez finaliser la procédure d'installation.

En cliquant sur la notification, vous arriverez sur un lien qui permet de venir saisir le nom du capteur et la pièce dans laquelle vous l'avez installé. On reste dans l'ambiance Pluzzy, pas de paramètres ou de configuration complexe.

Après validation, la page des objets vous affiche tous vos modules. Si on fait un focus sur le capteur que nous venons de créer, on trouve en plus l'information sur la pile qui vous permettra de bien vérifier son statut avant de démonter le capteur pour changer sa pile.

Sur la gauche de votre interface Pluzzy, vous avez un menu PROTECTION qui vient à l'enregistrement de votre premier capteur de sécurité. Le détecteur de mouvement ou le capteur d'ouverture sont deux capteurs dit "de sécurité".

Sur cette page, on trouve le dernier évènement de chaque capteur. Un onglet Historique permet de remonter aux derniers changements d'état. Nous revoyons l'onglet "Mes alertes" plus bas dans cet article.

Ce Tableau de bord permet d'activer la protection de sa maison, ce qui évitent aux capteurs de déclencher lorsque vous êtes chez vous. Sur le bas à droite du Tableau de bord, on trouve les scénarios qui sont liés à la sécurité. Nous revoyons ce point plus bas.

Dans la barre du menu, la section "Mes Programmes" permet de voir les modèles de scénario (ou Programme) que l'on peut réutiliser. Sur Pluzzy, on ne peut pas créer son propre programme, il faut utiliser un modèle ce qui limite un peu l'intérêt de la domotisation ... Une remarque que j'avais déjà faite et j'espère que Toshiba améliorera ce point dans les prochaines versions.

Un seul modèle concerne le capteur d'ouverture. Il permet de lier un ou plusieurs appareils sur un ou plusieurs capteurs d'ouverture. Cliquez sur Choisir pour désigner les capteurs et les actionneurs que vous souhaitez associer à ce programme.

La sélection est facile puisque des listes de valeurs correspondantes à vos objets vous aide à saisir les modules sans ambiguité. On peut choisir une durée d'allumage pour commander par exemple une lampe, lorsque vous rentrez chez vous.

Lorsque vous validez le programme, une page "Mes programmes" vient résumer les scénarios de votre maison.

De retour dans la Tableau de bord, je vous montre l'onglet Historique qui permet de voir les derniers évènements, mais aussi de filtrer pour ne trouver que ceux qui m'intéressent. Parmi les filtres, on peut borner avec deux dates et choisir les modules qui nous intéressent.

Enfin, dans l'onglet "Mes alertes" du Tableau de bord, on peut choisir les types d'alerte que l'on veut mettre en place. Là aussi, on ne peut pas trop s'abandonner à la créativité. Les modes d'alerte sont prédéfinis (Mail ou SMS) : Sur un jeu de modules et ou sur un des modes de présence dans la maison. Rappelez vous, Pluzzy propose d'organiser votre programmation selon 3 mode : Présent, Absent, Nuit (Au lit) ...

 

En conclusion,

C'est bien le dernier module Pluzzy que j'ai pour le moment. Je ne désespère pas pour en avoir d'autres dans les prochains mois. Je vous rappelle que j'ai mis en place un index de mes articles Pluzzy ici. Dès la semaine prochaine, vous y trouverez un dernier article sur comment profiter de l'analyse comparative de Pluzzy sur votre consommation d'énergie. Celà fait plus d'un mois que ma box est en place, nous allons pouvoir aller plus loin.

Si je reviens sur le capteur d'ouverture, je garde un bon sentiment sur sa taille, sa facilité d'installation et de configuration. En revanche, je suis déçu par la pile qui n'est pas facile à remplacer, ce qui est bien dommage. Du coté de l'interface mobile, les fonctions de sécurité ne sont pas présentes sur Android. Je viens de tester à l'instant pour être sur qu'une mise à jour de dernières minutes n'était pas passée entre temps.

En revanche, je suis déçu par la solution de sécurité que j'ai pu tester. Autant la solution de gestion d'énergie est bien pensée et novatrice dans son rapport avec l'utilisateur, autant la solution de sécurité me semple incomplète (pas de caméra, peu de programmes, pas de clavier à code ou télécommande, ...). En  regardant sur Internet, je vois qu'il n'y a pas encore d'offre sécurité Pluzzy, je pense donc que ces fonctions ne sont pas terminées et devraient progresser d'ici la sortie du pack sécurité.

Vous n'avez pas compris un point ? Vous vous posez une question ? Vous pouvez nous contacter via le bouton Assistance sur votre gauche. N'hésitez pas à demander un rendez-vous téléphonique avec Domotics.

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez le partager sur vos réseaux sociaux pour soutenir son auteur et l'encourager à écrire de nouveaux articles ...

 

Cet article vous est proposé par Domotics: Domotics habite dans la région Toulousaine. Il est ingénieur en informatique et électronicien amateur. La domotique est pour lui une passion qu'il pratique depuis 1999. En 2003, il décide de partager ses expériences sur le magazine et le forum de touteladomotique.com.

En 2014, il crée sa société de conseils en Domotique ID2domotique.com et sa boutique en ligne laboutiquededomotique.com. Profitez de l'expérience et l'expertise de Domotics en faisant appel à ses services. Les conseils sont gratuits ...

Mise à jour le Mardi, 04 Mars 2014 22:35