Premières heures avec l'Eedomus de Connected Object

Lundi, 09 Janvier 2012 01:00 Domotics
Imprimer
Note des utilisateurs: / 60
MauvaisTrès bien 

Je vous propose aujourd'hui un article sur la box Eedomus de Connected Object.

Ce n'est pas un test complet de la box car je ne l'ai que depuis deux jours et il faut plus de temps pour faire le tour. Mais voyons ici : Comment on l'installe. Comment on paramètre quelques modules prises Zwave. Et finalement comment on l'intègre à notre système de domotique existant.

Ce sera l'occasion de parcourir ses différentes interfaces graphiques et la fonction de personnalisation qui est proposée.

Pour commencer, il faut dire que cette box est très jolie. Elle se distingue des autres pas un look sympa, qui rappelle les produits Apple.

Déballage

Commençons par le déballage de l'Eedomus. Elle est livrée avec un cable réseau et un transformateur pour l'alimenter. L'Eedomus est de petite taille. Elle a la taille d'un lecteur de CD portable. Elle est très légère.

Dans le colis, Connected Object glisse une feulle A4 qui résume tout ce qu'il faut savoir pour connecter et utiliser l'Eedomus en quelques secondes.

C'est bien pensé, quand on sait comme parfois il est difficile d'installer des modules Zwave. Ici, on y voit bien la procédure pour Ajouter des modules, ou tout simplement la procédure pour créer son compte, qui permet ensuite d'utiliser l'Eedomus.

L'Eedomus possède deux ports USB, un port Ethernet, et 4 ports RJ11 qui accueilleront plus tard des évolutions de la box. Dès aujourd'hui, on sait que les ports USB sont utilisables pour connecter un modem TELEINFORMATION. Je ne teste pas cette fonction ici, mais je vous en reparlerais plus tard.

Sur le derrière de l'Eedomus, on voit les trous de fixation qui permettent de la fixer au mur.

Dès que vous connectez la box à votre réseau, celle-ci prend un adresse IP et passe son voyant au vert

L'Eedomus est prêt à l'emploi.


Initialisation de l'Eedomus

Pour utiliser l'Eedomus, vous devez vous rendre sur le site https://secure.eedomus.com.

Si vous essayez avec Internet Explorer, un message vous conseillera d'utiliser un autre navigateur web.

J'ai donc continué avec Firefox.

La première page vous demande votre compte. Cliquez sur "Créer un compte" si c'est la première fois que vous démarrez votre Eedomus.

Remplissez votre mail, votre login, le mot de passe souhaitez ainsi que votre numéro de mobile. Ce numéro pourra être utilisé par la suite pour vous envoyer des SMS. Faites bien attention à saisir votre numéro international 00 33 6 ... sinon, l'Eedomus bloquera votre demande jusqu'à ce que vous corrigez

L'Eedomus vous envoie ensuite un mail avec un code d'activation. Vous devez saisir votre code puis Activer votre box.

Dès que la box est activée, vous devez saisir votre numéro de série. Il se trouve sous l'Eedomus.

Ensuite, l'écran d'accueil de l'Eedomus s'affiche. Il présente les différentes pièces configurées par défaut.

En haut de page, vous avez la principale barre de navigation. A gauche, le lien pour revenir à la page d'accueil, avec en suivant, le chemin des pages que vous avez ouvert.

A droite, on trouve :

Si vous verrouillez votre Eedomus, vous devrez taper un code à 4 chiffres pour pouvoir la réouvrir. Si vous essayer de fermer et revenir avec un autre navigateur, le code vous sera demandé quand même.

Le code usine par défaut est le 0000.


Installation de prises Zwave

Maintenant que tout fonctionne, je vous propose de voir comment on installe quelques prises Zwave. Il me reste quelques prises en stock. J'ai essayé les prises Zwave de la marque ACT. Et j'ai aussi essayé les prises ci-dessous les prises Everspring avec compteur de consommation électrique.

 

Les prises Everspring sont super belles. Les deux marques fonctionnent de la même manières. Il faut utiliser un bouton sur la face de la prise pour inclure ou exclure le modèle. Les prises Everspring possèdent un bouton lumineux qui permet de voir si la prise laisse passer le courant ou pas.

Regardons comment inclure ces prises. Revenons à l'écran principal.

Puis cliquez sur le bouton configuration.

On voit ci-dessous tous les types de périphériques qui sont utilisables avec la box: 1/ les périphériques Zwave, 2/ les périphériques Caméras IP, 3/ les autres périphériques (compteur de consommation, variable état, météo, etc), 4/ le couplage de box Eedomus.

Le site de Eedomus décrit les périphériques compatibles à ce jour.

Comme je vous ai déjà dit plus haut, on ne va s'intéresser qu'au couplage de modules Zwave dans le cadre de cet article. Cliquez donc sur "Inclure un périphérique sans fil".

Lorsque vous voyez cet écran, vous devez brancher la prise Zwave sur le courant, puis appuyer plusieurs fois sur le bouton de la prise. Lorsque le périphérique Zwave est détecté, l'Eedomus passe à cet écran:

Vous pouvez saisir le nom de l'appareil piloté, la pièce ou il se trouve ainsi que son usage. Au bas de la page, il ya un lien "Paramètre expert". Si vous le cliquez, vous pourrez activer une fonction de surveillance du module. Dans le cas ci-dessous, je l'ai configuré pour recevoir un mail si le module est non joignable pendant plus d'une heure.

Cet onglet d'expert permet de saisir la consommation de la prise. Nous sommes ici sur une prise Zwave de marque ACT qui ne relève pas la consommation. Mais la box demande combien consomme l'appareil pour pouvoir ensuite calculer sa consommation sur la base de ses ordres d'extinction et d'allumage. Ceci est maintenant possible avec le Zwave car le retour d'état de la prise Zwave permet à la box d'avoir un vrai état du module. Il est donc possible d'en calculer sa consommation théorique.

Dès que vous avez sauvé le périphérique, vous repassez sur la page d'accueil et vous visualisez vos changements avec éventuellement la création d'une nouvelle pièce.

Sur chaque pièce, il y a une icone en haut à droite qui permet de configurer l'image que vous souhaitez utiliser pour représenter la pièce.

Votre lampe est enfin paramétrée, vous n'avez plus qu'à essayer.

Je n'ai pas noté de problèmes de transmission. Mes lampes s'allument bien, d'un bout à l'autre de ma maison.

Avec les modules Zwave, on note une amélioration par rapport au X10. Si vous utilisez des lampes leds ou des lampes à économies d'énergie, vous n'avez plus de problème. Lorsque le module Zwave est sur Off, votre lampe est bien éteinte. Il n'y a plus de courant résiduel qui posait problème en  X10 ! Vive le Zwave, grâce à lui, on va pouvoir mettre des leds partout et faire des économies.

Une petite astuce pour configurer les prises : Branchez la prise à coté de votre PC. Installez vous confortablement pour faire tout le paramétrage. Ensuite, débranchez la prise, et amenez la dans la pièce que vous souhaitez. N'ayez pas peur, les codes d'inclusions ne seront pas perdus. Pas la peine de déplacer sa Eedomus, ou de faire les 100 pas pour tout configurer ...

Pour configurer les prises Zwave Everspring, il faut utiliser la même procédure. A la fin, comme les prises Everspring font aussi compteur électrique, vous vous retrouvez avec deux périphériques dans votre pièce : Une commande On/Off et un indicateur de consommation.

Plusieurs indicateurs graphiques sont proposés. Vous pouvez en changer en utilisant l'icône en haut à droite de chaque périphérique. Un menu apparait, il vous permet de choisir entre quelques représentations.

L'écran ci-dessous montre une lampe allumée:

Et celui ci montre la même lampe à l'arrêt.

Dans la zone de configuration, vous pouvez aussi créer des périphériques virtuels qui vont stocker la météo, la température, la vitesse du vent ou le point de rosée. Le principe est le même,on donne un nom et une pièce. Puis on remplit quelques informations qui sont spécifiques à la fonction (exemple la ville pour la météo).

Au final, votre écran de configuration vous affichera tous vos périphériques. En passant par cet écran, vous pourrez mettre à jour leurs configurations. Vous visualisez ici l'état de chaque périphérique, avec notamment l'heure du dernier contact. En cas de problème de communication, le périphérique sera affiché en rouge.

 


Personnalisez votre interface

Dès les premiers clics, vous comprendrez la logique de l'interface. Elle est simple et claire. Un bouton configuration pour accéder à la création des périphériques ou à l'administration : Tableau de bord, programmation, notification, ...

Et une page d'accueil sur laquelle vous organisez des pièces (groupes de périphériques). Chaque pièce possède un icone spécifique et un lien pour ouvrir ses périphériques. Sur la page des périphériques, c'est le même principe, vous choisissez un icone et vous pouvez choisir une représentation pour personnaliser votre affichage. Selon le périphérique, vous pouvez représenter une jauge, une courbe, un histogramme, une commande "one-click".

Voici quelques exemples:


L'interface de secours

L'Eedomus est une box de domotique basée sur un Cloud. Toutes vos données personnelles sont hébergées chez Connected Object. Celà présente des avantages (backup, performances, etc), mais celà peut présenter des inconvénients, comme l'accès au service pendant une panne (Internet, ou panne du fournisseur). Dans ce cas, Connected Object vous propose une interface de secours qui est utilisable directement sur votre réseau local. Bien sur cette interface est dotée de moins de fonctionnalités, mais elle permet de piloter ces équipements en local.

Pour trouver cette interface, ouvrez votre routeur et cherchez l'IP de l'Eedomus.

Dans mon cas, je vois bien une serveur sur l'IP 192.168.1.53. Ouvrez votre navigateur et accédez cette url. L'interface de secours vous propose alors de saisir votre compte et votre mot de passe.

Cette interface ne prend pas toute la taille de votre navigateur. Elle permet juste d'accéder aux périphériques pour lancer en urgence ceux dont vous avez besoin.

Si vous cliquez sur une lampe, vous pourrez l'actionner. Les principaux modes de commande sont là. Mais vous perdez les fonctions de représentation (courbes, historiques, etc).

Il en est de même sur les compteurs de consommation. On voit la valeur instantanée, mais on perd l'historique et les graphes via l'interface de secours.

 


L'interface pour smartphone et tablette

Si vous essayez d'accéder à l'url https://secure.eedomus.com avec votre smartphone ou votre iPad, vous aurez un message qui vous indique de passer par l'url spéciale des mobiles : https://m.eedomus.com. Vous arrivez ensuite sur cette interface:

Ces pages ressemblent à l'interface de secours, sauf qu'elles offrent plus de fonctions. Vous trouverez ici quelques historiques et un type de graphiques. Mais vous perdrez les personnalisations que vous aurez pu effectuer sur votre PC.

On voit aussi que les pages ne sont pas prévues pour toutes les dimensions de terminaux. Les copies d'écrans de cet article sont réalisées avec un Galaxy Note qui a un écran très grand ( 1280 x 800 :)) ). Mais je suppose que Connected Object ne tardera pas à améliorer ce point.

J'ai essayé également avec mon iPad, mais Eedomus vous renvoie vers le même site, ce qui n'est pas confortable pour l'iPad.

Je n'insiste pas plus sur ce sujet, nous reverrons ces fonctions avec les nouvelles fonctions Eedomus. Pour l'instant, il ya de quoi faire avec l'interface PC et l'installation de toute ma domotique dans l'Eedomus.


Intégration de Eedomus dans un système de domotique existant.

Si vous êtes comme moi et que vous avez un PC de domotique sous Homeseer, vous serez probablement séduit par Eedomus car il vous propose en standard des fonctions qu'il était parfois difficile de développer/maintenir avec son PC. Aujourd'hui, c'est dans la boite, il faut juste l'utiliser !

Mais alors comment faire si vous avez une 50 périphériques X10 sous Homeseer et que vous souhaitez petit à petit passer sous Eedomus. Vous souhaitez commencer par quelques modules Zwave puis remplacer tous vos modules X10 par du Zwave au fur et à mesure que vous aurez le budget pour les remplacer.

C'est mon cas et j'ai choisi dans un premier temps d'utiliser Eedomus comme passerelle Zwave, le temps que je reprogramme tous mes scénarios dans Eedomus. En attendant, j'utilise l'API de Eedomus et je demande à Homeseer de piloter mes lampes Zwave en faisant des appels Zwave via l'API de EEdomus. Les télécommandes de mon ancien système font des appels à Homeseer qui vient piloter mes lampes en faisant des appels à Eedomus.

Regardons ça en détail

Pour commencer, il faut activer l'API de Eedomus. Allez dans "Configuration >Mon Compte > Paramètres". Puis cliquez sur Envoyer en face de libellé "identifiants pour l'API".

Vous allez recevoir un mail avec l'api_user et api_secret. Ces informations sont nécessaires pour toutes les commandes de l'API. Les commandes sont expliquées dans l'aide (voir en haut à droite de la page).

Prenons un exemple, regardons comment allumer ou éteindre une lampe. L'API dit :

http://api.eedomus.com/set?action=periph.value&periph_id=[XXXX]&value=[XXXX]&valued_date=[YYYY-MM-DD HH:MM:SS]&api_user=[XXXX]&api_secret=[XXXX]

Les champs valued_date est facultatif.

Pour obtenir le champ periph_id, il faut aller sur le bouton configuration. Puis cliquez sur un libellé du tableau et choisir d'afficher la colonne "ID API". Cette information n'est pas disponible par défaut et il faut l'afficher si vous souhaitez l'utiliser. Les ID apparaissent à gauche, vous n'avez plus qu'à noter les numéros.

Mais pour commander ma lampe, j'ai aussi besoin de passer une "value". Pour connaitre les valeurs utilisables, il faut réouvrir le module en modification et aller sur l'onglet "Image". On voit ici à gauche les valeurs que manipule le système.

J'ai maintenant toutes les informations pour piloter ma lampe via l'API. J'envoie la commande :

http://api.eedomus.com/set?action=periph.value&periph_id=2943&value=0&api_user=xxx&api_secret=xxx

Ma lampe s'éteint et le système me ramène le libellé:

{ "success": 1, "body": { "result": "[OK]" } }

Vous pouvez maintenant ajouter cette commande dans Homeseer en utilisant la commande

hs.getURL("http://api.eedomus.com","/set?action=periph.value&periph_id=2943&value=0&api_user=xxx&api_secret=xxx", False, 80)

Toutes les commandes Eedomus fonctionnent de la même facon. On peut aussi accéder à la dernière valeur d'un module en appelant

http://api.eedomus.com/get?action=periph.caract&periph_id=2943&api_user=xxx&api_secret=xxx

L'API va répondre

{ "success": 1, "body": { "name": "Lampe Canapé Salon", "last_value": "On", "last_value_change": "2012-01-08 17:04:47" } } 

On peut aussi interroger l'historique des valeurs en bornant par des dates s'il y a beaucoup de valeurs. Mais on n'est pas obligé de mettre les dates. Dans ce cas on obtient toutes les valeurs.

http://api.eedomus.com/get?action=periph.history&periph_id=2943&api_user=xxx&api_secret=xxx

Le système répond

{ "success": 1, "body": { "history": [ ["On","2012-01-08 14:51:13"],
 ["Off","2012-01-08 14:51:20"], ["On","2012-01-08 14:52:03"],
["On","2012-01-08 15:23:06"], ["On","2012-01-08 15:26:57"],
["On","2012-01-08 15:29:12"], ["Off","2012-01-08 15:30:52"],
["On","2012-01-08 15:31:10"], ["Off","2012-01-08 16:41:35"],
 ["On","2012-01-08 16:41:38"], ["On","2012-01-08 16:47:43"],
["On","2012-01-08 16:57:21"], ["On","2012-01-08 16:58:44"],
["Off","2012-01-08 17:04:40"], ["On","2012-01-08 17:04:47"],
["On","2012-01-08 17:07:28"], ["On","2012-01-08 17:08:04"],
["On","2012-01-08 17:09:56"], ["On","2012-01-08 17:14:37"],
 ["On","2012-01-08 17:15:09"], ["On","2012-01-08 17:17:12"],
["On","2012-01-08 17:24:23"]] } }

Voici donc quelques exemples élémentaires sur l'utilisation de l'API. Celà permet de pouvoir utiliser rapidement l'Eedomus dans un système de domotique existant. On peut même appeler ces urls depuis une Zibase ou une Vera pour ceux qui auraient des scénarios de migration plus compliqués que le mien.


Premières conclusions

Cet article résume ce que l'on peut faire dans les quelques minutes après avoir branché une Eedomus sur une installation de domotique existante. Mes expériences ne se terminent pas là car je vais continuer à utiliser cette box et je vais maintenant étudier d'autres fonctionnalités comme la gestion des caméras ou le suivi de la consommation électrique. J'aurais l'occasion de vous en reparler bientot.

Pour résumer mes premières heures, j'ai été agréablement surpris par le niveau de fonctionnalités de l'interface PC. C'est facile d'utilisation, on peut inclure des périphériques sans difficultés. Les représentations des différentes valeurs sont très sympas. La box est performante et réagit vite.

J'ai été déçu par les interfaces mobiles, mais Connected Object fait comme ses concurrents, ils se sont concentrés sur l'interface principale, et ils ne manqueront pas d'améliorer par la suite les interfaces mobiles.

J'ai crée une nouvelle section sur le forum. Je vous engage à venir poster vos sentiments et vos retours afin que cette box puisse évoluer vers les besoins de chacun.

Si vous aimez cet article, n'oubliez pas de cliquer sur le bouton "J'aime" de Facebook ou sur le "+1" de Google. Merci à vous.

 

Cet article vous est proposé par Domotics: Domotics habite dans la région Toulousaine. Il est ingénieur en informatique et électronicien amateur. La domotique est pour lui une passion qu'il pratique depuis 1999. En 2003, il décide de partager ses expériences sur le magazine et le forum de touteladomotique.com.

En 2014, il crée sa société de conseils en Domotique ID2domotique.com et sa boutique en ligne laboutiquededomotique.com. Profitez de l'expérience et l'expertise de Domotics en faisant appel à ses services. Les conseils sont gratuits ...

 

Ils en parlent aussi

 

Mise à jour le Mercredi, 15 Août 2012 15:32