MyFox: Les périphériques de la centrale HC2

Mardi, 14 Mai 2013 06:00 ElkAin
Imprimer
Note des utilisateurs: / 23
MauvaisTrès bien 

Après l’article sur le déballage de la Home Control 2 de MyFox, passons à ses périphériques. Nous allons voir comment ajouter des modules et je vous donnerai également un avis après utilisation sur les modules de base de ce pack.

1

Pour rappel ce pack coute 599€.

A  ce stade, vous devez avoir branché votre centrale au réseau et à une prise électrique. Vous devez également avoir créé votre compte MyFox et y avoir ajouté votre centrale. Si ce n’est fait, je vous invite à lire l'article précédent: Test MyFox: Déballage

 

Pour commencer, je vais répondre à un commentaire de l’article précédent en montrant comment brancher les modules volets.

 

Branchement du module volet roulant

Actuellement, mes volets sont contrôlés par un double interrupteur.

 

Vous le verrez par la suite, celà a son importance.

Pour les contrôler par la centrale et éventuellement m’offrir la possibilité d’enfermer un cambrioleur (ATTENTION: ce n’est peut-être pas une bonne solution et pourrait augmenter vos dépenses), je vais utiliser le module suivant:

- DI-O module volet roulants

Ce module est livré avec plusieurs schémas de câblage et si vous n’avez pas le même type de volets que moi, je vous invite à bien les étudier pour trouver le bon schéma.

Par ailleurs, un peu de réflexion et quelques recherches sur internet peuvent être utiles, en effet, pour mon montage, le schéma proposé par DI-O est dangereux pour mon moteur, je ne saurais donc trop vous conseiller de ne pas vous fier aux seuls schémas fournis.

Si, comme moi, vous avez un interrupteur mural qui reste bloqué dans la dernière position, vous allez devoir tirer un trait sur cet interrupteur. En effet le montage avec interrupteur représente un danger pour le volet roulant, il vaut donc mieux remplacer cet interrupteur d’origine par un sans-fil commandant directement votre Box.

Si par contre votre interrupteur revient en position une fois le volet monté ou descendu, vous pouvez réaliser ce montage sans trop de risques.

 

Pourquoi cette précaution ?

Ce risque est très facile à comprendre : si vous avez un interrupteur en plus du module, vous risquez d’envoyer l’ordre de monter avec l’interrupteur pendant que le module, lui, donnera l’ordre de descendre, cela se traduira par une détérioration du moteur du volet.

Vous voyez donc pourquoi, avec un interrupteur reprenant la position neutre automatiquement, le danger est toujours présent mais moins important et pourquoi grâce à un interrupteur relié à notre système domotique nous supprimons complètement ce risque.

Dans mon cas (les interrupteurs restant en position), je vais devoir m’en séparer et les remplacerai donc par un interrupteur en 433MHz dès que le reste de mon installation Domotique sera installé (sujet non traité dans cet article).

 

Trêve de bla-bla et passons donc au câblage de ce module :

Avant de réaliser ces montages pensez-bien à couper le courant sur le circuit de vos volets roulants Vérifiez que le courant ne passe plus avant toutes manipulations.

Actuel

Actuellement vous devez avoir cela:

Avec en rouge la Phase (L), en bleu le neutre (N), en marron “monter” (^) et en noir “descendre” (v).

ATTENTION : Les couleurs peuvent varier selon votre installation électrique, donc je vous invite à les vérifier et à ne pas vous fier aux couleurs que j’ai utilisé.

 

A faire

Passons maintenant au montage avec le module DI-O. Ce montage est très simple car le module prend la place de l’interrupteur, il reste ensuite à y relier le neutre et à ponter le port “COM” sur la phase.

Ce qui nous donne le montage suivant :

 

Double commande

Pour les personnes sûres d’elles et souhaitant garder l’interrupteur en plus du module et ainsi prendre le risque de casser leur volet roulant (oui je me répète mais vous ne pourrez pas dire que je ne vous ai pas prévenu), bref pour ces inconscients, voici le schéma de montage en parallèle :

 

Et voilà pour le branchement de ce module, il ne vous reste plus qu’à l’ajouter à votre centrale. Mais pour la suite, prenons un autre exemple afin de varier les plaisirs.

 

Appairage des périphériques :

Voyons maintenant comment ajouter des périphériques à notre HomeControl2. C’est très simple et ça se passe sur le portail http://myfox.me.

Connectez-vous et allez sur la page “Mon Système”.

Une fois sur cet onglet,cliquez sur “Ajouter un appareil”.

 

Là apparait la liste de tous les périphériques supportés par MyFox, vous pouvez cliquer sur celui qui vous intéresse et un nouveau pop-up vous montrera le reste de la procédure.

Pour l’exemple, je vais ajouter une prise DI-O à ma centrale.

 

Ajout prise contrôlée

Je cherche donc dans la liste suivante le périphérique en question :

 

Après avoir cliqué dessus, le pop-up s’ouvre (en haut de la page, il faut donc remonter si vous ne le voyez pas).

 

Une fois fait et le petit “clic” du relai entendu, vous pouvez cliquer sur “Confirmer” et ensuite nommer votre prise.

 

Il n’existe pas sur MyFox, comme sur beaucoup d’autres plateformes, la possibilité d’ajouter une localisation en plus du nom. Il vous faut donc bien choisir dès le début le nom à donner à vos périphériques.

Par la suite, les capteurs peuvent être renommés et groupés ensemble ce qui peut reproduire la fonction précédente mais cette action se réalise dans un second temps et si vous ajoutez plusieurs périphériques à la fois, veillez à bien les identifier dès le début.

 

Utilisation et réglages

Voila pour l’ajout de nos périphériques, vous pouvez maintenant les voir apparaître et les tester depuis l’écran principal :

 

Pour les modifications et les réglages, tout se passe dans la section: “Mon Système” où vos périphériques sont triés par type (Sécurité, Caméras, Automatisme, …).

Le réglage des modules de détection est divisé en 3 onglets, un pour chaque niveau de protection (Inactif, Partielle, Total) et permet de gérer (un minimum) les modules pour chaque mode.

 

Pour les plus observateurs vous pouvez voir que lors de cette capture, j’avais un problème avec ma centrale, cela fait plus d’un jour que j’ai cette erreur de connexion, je peux toujours utiliser mes modules volets roulants et prise mais ne reçois plus les alertes par e-mails. Ce genre de “petits” problèmes seront abordés dans un futur article.

 

Je passe sur l’ajout des autres périphériques car ils sont tous très simples à configurer et à ajouter. Je ferai par contre un article à part pour le module NFC qui permet d’activer et de désactiver la centrale grâce à des portes-clefs et/ou des téléphones compatibles.

 

Laissez-moi maintenant vous donner mon avis sur les différents modules fournis dans ce pack MyFox Sécurité.

Commençons par le détecteur de mouvement

 

Détecteur de mouvement

Avant tout, je trouve qu’il fonctionne très bien, il possède un large angle de “vision”, en plus d’un mois d’utilisation et malgré le fait qu’il soit placé derrière un baie vitrée, il ne m’a retourné qu’un faux positif.

La plupart du temps, j’entre dans son champ de détection par une des extrémités du cône et à une distance de près de 10m mais il me détecte cependant en moins de  5s.

Je n’ai jamais constaté la moindre perturbation et il n’a jamais perdu la connexion avec la centrale, mais l’inverse aurait été surprenant car il est placé à une vingtaine de mètres de la centrale avec 1 seul mur à franchir, pratiquement à sa verticale à l’étage supérieur se trouve le relai.

Je trouve ce détecteur très efficace d’autant que j’ai un gros chat à poils longs (ce qui fait un beau volume) et qu’il n’a jamais était détecté par le PIR, tout comme le robot aspirateur (mais sont-ils souvent détectés, je ne sais pas).

Ce détecteur de mouvements est sans fil mais je n’ai pas suffisamment de recul pour parler de la durée de vie de ses piles. Il est également doté d’un capteur permettant de déclencher une alarme s’il est retiré de son support.

Petit bémol, si le capteur est arraché du mur avec son support, pas de détection.

Prix Public : 105€

 

Télécommande

La télécommande est très simple mais de bonne facture, elle a 4 boutons (en caoutchouc, ce qui les rend agréables au touché) et un petit cordon pour l’accrocher à un trousseau de clefs par exemple.

3 boutons pour les différents modes de l’alarme (Off, On, Partielle) et un quatrième bouton pour des actions personnalisées (scénarios) qui sert également de fonction “panique” afin de déclencher une alarme silencieuse.

Prix Public : 65€

 

Capteur TAG

Ce capteur est un petit boîtier que MyFox est le seul à produire (brevet en cours). En lisant la documentation, on apprend qu’il est dit “intelligent”, comprendre : qu’il est capable de différencier une ouverture normale d’une ouverture malveillante.

Il est en fait composé d’un accéléromètre qui, dans le cas d’une utilisation normale ne vas pas se déclencher mais par contre en ouvrant la porte (marche avec les portes coulissantes et les ouverture à ventaux) violemment ou en la secouant (comme pour la briser), ce détecteur déclenche l’alarme.

Dans les faits, ce capteur fonctionne correctement pour les tests (après l’avoir correctement étalonné pour éviter de faux positifs) mais dans un cas réel, et n’ayant pas brisé ou crocheté ma baie vitrée, je ne suis pas sûr que cela fonctionne, mais faisons-leur confiance.

Ce capteur est relativement discret et peut être peint de la couleur du montant. La fixation est réalisée par un scotch double face mais il ne semble y avoir aucune sécurité pour éviter de le retirer de son support afin de le désactiver. La seule sécurité pour ce point réside donc dans l’accéléromètre.

Prix Public : 55€

 

Sirène intérieure

Le pack sécurité est livré avec une sirène intérieure de 110 dB. Ce niveau de sonnerie est gênant dans la maison mais le son est rapidement atténué par les murs ce qui le rend supportable pour les voisins, ce point était très appréciable pour les tests mais représente évidemment un problème pour une vraie utilisation. Certes, la sirène peut être placée dans la pièce d’entrée principale, ce qui aura un effet dissuasif auprès des voleurs, mais je reste perplexe quand à son pouvoir d’alarme.

La sirène est alimentée par une prise de courant mais a également un pack de 4 piles qui évite son arrêt trop simple. Le gros point négatif et qu’il ne faut que quelques secondes et qu’aucun outil n’est nécessaire pour débrancher les piles et ainsi rendre la sirène inutile.

Cette sirène permet également d’étendre la portée de tous les capteurs, elle sert en effet de relai à la centrale, cette fonction est très utile pour les maisons anciennes avec d’épais murs en terre ou pour les surfaces de plus de 150m².

Le troisième intérêt de cette sirène/relai est la présence d’un connecteur permettant de brancher une sirène filaire. Ainsi, en la plaçant proche d’un ouvrant, alliée à une puissante sirène extérieure, cela peut faire de cette station MyFox un vrai outil de dissuasion/alarme.

Prix Public : 199€

 

 

Home Control 2

Pour finir, voyons la centrale HC2.

C’est le cerveau de cette installation, elle est reliée à internet et centralise tous les capteurs afin d’envoyer les alertes.

Elle est équipée de 3 ports d’extensions permettant notamment de relier une carte GPRS afin de se passer de la connexion internet pour les alertes vocales et/ou SMS.

Elle inclut également une batterie (que je n’ai pas testée plus de 30 minutes) avec une autonomie annoncée par My Fox de près de 3h. Cette batterie est rechargeable et se rechargera donc dès le retour du courant.

Elle intègre également une “sirène” de 75dB, cette alarme est surtout utile afin de savoir si l’alarme a été activée, que le mode d’appairage est actif, … 75 dB ne représentant en effet pas un volume sonore suffisant pour alerter ou faire fuir quelqu’un.

Elle est composée d’une LED bleue qui clignote quand l’alarme est active. J’aurai toutefois préféré un changement de la couleur de cette lumière afin de voir au premier coup d’œil l’état de l’alarme.

Pour finir avec cette petite centrale, elle communique avec le relai et avec tous les capteurs sur la plage 433MHz et 868 MHz, les communications sont cryptées afin d’éviter les usurpations et les perturbations. Enfin, la centrale dispose d’un “détecteur de brouillage” permettant de déclencher l’alarme en cas de tentative de brouillage des signaux.

Je n’ai pas testé ces dernières fonctions et ne fait que lire la documentation technique de MyFox, mais cela me semble être un minimum pour une box s’axant sur la sécurité.

 

En conclusion

Voilà pour le contenu de ce pack, il me reste un module à vous montrer : le module NFC, je le teste en ce moment et ne peut donc pas encore vous faire de critique. Pour tous les autres modules que j’ai testé (capteur de luminosité et température, module volets roulants, prise contrôlée), je ne ferai pas de retour sauf si je remarque des choses étranges ou particulièrement intéressantes. Ce ne sont pas pour la plupart des modules MyFox, ils sont juste compatibles avec cette box ou ne présentent pas un grand intérêt pour une box dite “de sécurité”.

J’espère que ce second article saura vous maintenir en haleine avant le prochain sur les applications Android proposées par MyFox (je m’excuse pour les utilisateurs d’iOS mais je ne pourrai pas les tester car je n’ai ni Ipad ni iPhone sous la main).

Comme d’habitude : Commentaire, Forum, Tweeter pour toutes questions et/ou remarques et à très bientôt sur TLD.

Vous n'avez pas compris un point ? Vous vous posez une question ? Vous pouvez nous contacter via le bouton Assistance sur votre gauche. N'hésitez pas à demander un rendez-vous téléphonique avec Domotics.

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez le partager sur vos réseaux sociaux pour soutenir son auteur et l'encourager à écrire de nouveaux articles ...

 

Cet article vous est proposé par ElkAin : Technophile Toulousain, il souhaite retransmettre ce que l'Internet lui a appris. Sa devise : Mieux vaut penser les changements que changer les pansements.

Mise à jour le Samedi, 27 Juillet 2013 07:49