Test de l'IP Power 92xx Delux

Lundi, 29 Avril 2013 06:00 Domotics
Imprimer
Note des utilisateurs: / 21
MauvaisTrès bien 

Cette semaine, j'ai testé l'IP Power 9212 Delux. Un contrôleur IP permettant de gérer 8 entrées et 8 sorties. Ce matériel nous a été prêté par mafianumerique.com. Je vous propose donc de découvrir cet appareil en photos et vidéos ...

Déballage

L'IP Power est un contrôleur qui peut servir dans le domaine domestique ou dans le domaine industriel. Il sait communiquer en HTTP, SNMP ou SMTP. On peut programmer les sorties pour implémenter des redémarrages réguliers de vos appareils. On peut utiliser les entrées pour être notifier de divers changement d'état.

L'IP Power est livré avec ses cables, son alimentation, son CD et une documentation de démarrage rapide. L'IP Power est composé de 3 boitiers : le module de commandes, le boitier des 8 entrées et le boitier des 8 sorties.

L'IP Power intègre un Web server. Il est donc autonome et n'a pas besoin de PC pour fonctionner. Il est pilotable par un navigateur web classique et n'a pas besoin d'extensions logicielles. Sur les 8 sorties, 4 sont Normalement Ouvertes et 4 sont Normalement Fermées.

L'IP Power est utilisable en réseau, mais il propose aussi une connexion RS232. Un bouton de reset existe sur le module principal. Ce module possède également des LEDs pour chacune des entrées et des sorties. Des prises connexions rapides sont livrées avec le boitier. Chaque borne est protégée contre les inversions de polarité.

Il est possible de mettre à jour le firmware via Ethernet. Le modèle 9222 possède en plus un watchdog pour redémarrer une sortie lorsque l'appareil ne répond plus.

Ce produit maintient à jour son horloge par le biais du protocole NTP. Il propose aussi des fonctions de programmation pour redémarrer les appareils connectés sur ses sorties.

Le CDROM livré avec l'IP Power propose la documentation et de nombreux exemples de programmation via le SDK. Une API HTTP permet aussi de commander l'IP Power depuis un autre appareil (PC, Raspberry, box de domotique, ...).

L'IP Power propose quelques fonctions pour se lier à une caméra Aviosys. Si vous liez les deux, vous arriverez à prendre une photo sur un évènement en entrée.

Je vous ai préparé une vidéo qui permet de mieux se rendre compte de la taille de cet appareil. En fait, lorsque je l'ai déballé, j'ai été assez surpris car ce sont des modules de petites tailles.

Pour vous illustrer la taille de ce produit, j'ai posé un Raspberry Pi sur le dessus.

Pour relier les entrées et les sorties au module de commandes, il faut utiliser les cables livrés avec. Ces cables sont assez longs. Vous pouvez séparer les appareils si vous le souhaitez. L'alimentation des modules passent pas ces cables. En fait, il n'y a qu'une alimentation pour le module de commandes.

Lorsqu'on laisse les modules les uns sur les autres, les cables sont un peu encombrant.

Premier démarrage, on met l'alimentation et l'IP Power s'allume, il n'y a pas de bouton de marche/arrêt. Une LED Rouge signale l'alimentation principale.

 

Configuration

Passons maintenant à la configuration de l'IP Power. Sur le CDROM, on vous livre l'application IPEdit qui permet de localiser l'IP Power sur votre réseau local. Copiez là en local sur votre disque puis exécutez l'application.

Donnez votre autorisation pour qu'IPEdit s'exécute.

Ensuite, si vous utilisez le bouton RESCAN, vous devriez voir l'adresse de votre IP Power. Dans mon cas, ça ne fonctionne pas. Il doit y avoir quelque chose de spécial sur mon réseau local.

Je me suis donc connecté à mon routeur pour voir directement l'adresse de l'IP Power. Sur l'écran ci-dessous, on voit qu'il s'agit de la 192.168.1.179.

Nous pouvons donc maintenant passer à l'interface web.


L'interface web

Maintenant qu'on connait l'adresse IP du module, il est facile de se connecter à son interface de commandes. Ouvrez un navigateur web et appelez l'IP. Vous verrez la page suivante qui correspond à la mire de connexion.

L'utilisateur par défaut est admin. Le mot de passe par défaut est 12345678.

A ce jour, l'interface ne fonctionne qu'en HTTP. Il n'y a pas la possibilité de passer en HTTPS.

La page suivante comporte le menu des fonctions (à gauche) et la page contextuelle (à droite). Dans la copie d'écran ci-dessous, on voit la fonction "Set I/O" qui permet de piloter les sorties. Vous remarquerez que l'interface web est en anglais.

Sur la page de commande des sorties, on choisit un ou plusieurs ordres, puis on appuie sur Apply pour lancer ces ordres. Sur la droite, vous voyez des Timers. Celà permet de décaler l'ordre dans le temps. La valeur que vous saisissez sur chaque ligne est le nombre de seconde avant d'envoyer l'ordre.

Vous remarquerez que la moitié des relais sont Normalement Ouverts et l'autre moitié Normalement Fermés.

 

Le menu suivant ("Read I/O") concerne la lecture des 8 entrées. Le tableau à droite est rafraichi en temps réel. Dès qu'une entrée évolue, la page se met à jour sans se recharger complètement.

 

Pour chaque entrée ou sortie, on peut personnaliser le nom. C'est l'action "Define I/O Name" qui permet d'accéder à cette page. Ce changement de nom permet de mieux s'y reconnaitre dans son interface. On peut les appeler par : Portail, Porte d'entrée, Alarme, ...

 

Parmi les actions relatives aux Settings (configuration), on trouve la page qui permet de configurer le réseau. On peut affecter un DNS, Activer/Désactiver le DHCP, Activer/Désactiver le Buzzer (Beeper) de l'IP Power, ...

 

Dans les options avancées, on voit que l'IP Power peut se coupler avec la caméra 9060. On peut prendre des photos lorsque les entrées (DI) sont activées. On peut aussi envoyer des mails ou le coupler avec une autre carte 92xx. Dans ce dernier cas, le bouton "Setting IN 1..8" permet de lier chaque entrée à une ou plusieurs sorties.

 

Si vous souhaitez utiliser l'IP Power depuis internet, la fonction DDNS vous permet de vous inscrire à un système de Dynamic DNS. Je n'ai pas testé cette fonction. C'est assez classique, on trouve cette fonction sur toutes les caméras IP.

 

La fonction "Email" permet d'enregistrer un serveur de mail pour recevoir les notifications. Selon votre besoin, vous devrez inscrire ici un compte et un serveur SMTP. Je n'ai pas vu comment utiliser une connexion SSL. Il vous faudra trouver un serveur SMTP à l'ancienne ... ou en héberger un sur votre raison local.

 

La page "Change Password" vous permet de supprimer le mot de passe par défaut. C'est important de le faire afin d'éviter un piratage de votre module. Si vous perdez votre mot de passe, sachez qu'il existe une procédure avec l'utilisateur "super user". Elle est expliquée dans la documentation de démarrage rapide.

 

Pour chacune des sorties, on peut programmer un action On ou OFF (Tous les jours, les jours de la semaine, seulement le week end, ...). Deux commandes sont possibles par sortie. Ce qui suffit pour programmer un redémarrage pour une sortie donnée.

En bas de l'écran, on voit la possibilité de paramétrer la valeur par défaut au démarrage de l'IP Power. Celà signifie à la mise sous tension de l'IP Power.

 

La seconde page est la même, mais elle permet de gérer les 4 dernières sorties.

 

La dernière fonction permet de réveiller un appareil IP en passant sa MAC ADDRESS. Nous nous attarderons pas sur cette fonction qui n'est pas spécialement utile pour notre test.

 

Un peu plus haut, je parlais de lier des entrées avec des sorties d'une autre carte 92xx. C'est cette matrice qui permet de faire ce travail. Chaque V représente une liaison.


Quelques tests pour illustrer

Dans le colis, vous trouverez ces bornes vertes qui vous permettent de brancher et manipuler facilement vos différentes entrées et sorties. Je vais vous montrer quelques exemples.

 

J'ai branché deux capteurs de porte et un capteur bris de glace sur les entrées. La connexion est extrêmement simple.

 

Une première vidéo pour vous voir comment ça fonctionne.

 

La notice propose d'autres exemples avec un capteur de vibration.

 

Ou un détecteur de fumée.

 

Voici une deuxième vidéo qui montrent mes 3 capteurs en même temps.

 

Pour les sorties, on peut brancher une ampoule, une alarme, une commande de portail, ...

 

Je vous montre ici comment on pilote les sorties depuis l'interface Web. Je n'ai rien branché sur mes sorties car je réalise juste un test, je n'ai pas de cas concret à vous montrer. Sinon, il faudrait que je recable quelques modules de ma maison ...


Le SDK de l'IP Power

L'IP Power possède un SDK pour qu'on puisse le programmer en Visual C ou en Visual Basic. De nombreux exemples sont données sur le CD. Ce n'est pas à la portée de monsieur Tout le monde ... Parmi les exemples les plus abordables, il ya une interface Visual Basic qui est bien documentée.

 

Avec un exemple de ce qu'elle sait faire ...

 

L'API de l'IP Power

Mais vous serez certainement plus attirés par l'API HTTP que propose l'IP Power. Il s'agit d'une série de commandes qu'on passe en HTTP. Et la réponse arrive en page de résultat simplifié.

L'exemple ci-dessous récupère l'état des relais de sortie. P61 représente le premier relai (sortie 1). Il est sur 1, ce qui signifie en contact ...

On peut ensuite changer l'état d'un relai avec la commande SetPower. Dans l'exemple ci-dessous, je passe le relai 1 à OFF. Le module répond P61=0 pour confirmer le changement.

 

 

On peut utiliser cette même commande pour activer plusieurs relais à la fois.

 

Pour lire l'état des entrées, il faut utiliser la commande Set.cmd?CMD=getio. Une chaine de caractères combine le statut de chaque entrée.

Cette chaine n'est pas au format JSON ou XML. Elle est donc difficilement interprétable par les box de domotique. Soit la box propose un langage de commande (lua par exemple) et vous arriverez à automatiser ces lectures. Soit vous devrez passer par un script à héberger sur un NAS ou sur un Raspberry pour que votre box puisse lire ces entrées (Ce sera le problème sur la Zibase, La Zipabox, l'eedomus, ...).

L'API est documentée sur le CDROM. Je vous montre ici la liste des fonctions disponibles via url.

En fait, on retrouve toutes les commandes de l'interface utilisateur.

Pour finir, il faut préciser que vous devez passer votre utilisateur et votre mot de passe sur chacune des URLs. Voici ce que ca donne : http://admin:12345678@192.168.1.179/Set.cmd?CMD=getio


Les différents modèles

Il existe différentes déclinaisons de l'IP Power. Le modèle que nous avons testé est le 9212 Delux. Il coute 109 Euros chez mafianumerique.com. Il propose donc 8 Entrées et 8 sorties.

Mais il existe aussi:

- IP Power 9211 Delux. Il propose seulement 8 entrées.

- IP Power 9222 Delux. Il propose seulement 8 sorties.

- IP Power 9211 (kit). Ce dernier est livré sans boitier. Tout comme le 9211 Delux, il offre seulement 8 Entrées. Il coute 83 Euros.

 

En Conclusion

En testant ce produit, j'ai été surpris par sa taille car il est petit. Il est très bien fini, les boitiers sont équipés de pieds en caoutchouc. Ils sont suffisamment lourd pour bien tenir en place une fois installés.

La configuration et l'utilisation ne posent pas de problème. J'ai été déçu par 2 points : 1/ pas de fonction pour faire du Push HTTP sur changement d'état, 2/ intégration difficile avec les box de domotique car les réponses de l'API ne sont pas en XML. Je vais communiquer ces points au fabriquant pour qu'il essaye d'améliorer la future version du firmware.

D'un point de vue utilisation, il y a rien à dire. L'interface est très rapide. Les borniers sont bien étudiés. Il est plus facile de connecter son appareil sur le bureau puis d'aller le brancher sur l'IP Power plutôt que passer du temps à le cabler sur place (et parfois dans des conditions difficiles).

Le rapport qualité prix est un des plus intéressant. Difficile de trouver une carte IP 8 Entrées/sorties pour moins cher ... C'est ce qui m'a donné envie de la tester.

Vous n'avez pas compris un point ? Vous vous posez une question ? Vous pouvez nous contacter via le bouton Assistance sur votre gauche. N'hésitez pas à demander un rendez-vous téléphonique avec Domotics.

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez le partager sur vos réseaux sociaux pour soutenir son auteur et l'encourager à écrire de nouveaux articles ...

 

Cet article vous est proposé par Domotics: Domotics habite dans la région Toulousaine. Il est ingénieur en informatique et électronicien amateur. La domotique est pour lui une passion qu'il pratique depuis 1999. En 2003, il décide de partager ses expériences sur le magazine et le forum de touteladomotique.com.

En 2014, il crée sa société de conseils en Domotique ID2domotique.com et sa boutique en ligne laboutiquededomotique.com. Profitez de l'expérience et l'expertise de Domotics en faisant appel à ses services. Les conseils sont gratuits ...

Mise à jour le Samedi, 27 Juillet 2013 07:54