Test Station Météo AnyWhere Wheater (LW301) d'Oregon Scientific

Lundi, 11 Mars 2013 07:00 ElkAin
Imprimer
Note des utilisateurs: / 27
MauvaisTrès bien 

J’ai récemment cassé ma tirelire pour une petite station météo Oregon scientific, la LW301 aussi appelée "anywhere wheater". La particularité de cette station météo est d'envoyer toutes les données récoltées en local (dans votre jardin) sur le site internet d'Oregon et donc de vous permettre de les consulter de partout (d'où le nom).
Cela se traduit par quelques inconvénients dont je parlerai plus tard mais cela a aussi des avantages évidents.
Voyons donc tout cela plus en détail.

Présentation

Comme je vous l'ai dit dans le chapeau, le nom commercial de cette station est "Anywhere wheater" mais la référence est LW301 pour le kit le plus complet. Kit qui comprend, en plus du nécessaire pour la connexion WEB, une sonde de température/hygrométrique avec afficheur, un anémomètre/girouette et un pluviomètre.

 

Il existe également un second ensemble avec seulement le thermomètre/hygro qui répond au doux nom de LW302.

 

Ces 2 kits ont également un baromètre inclus dans le récepteur. La communication entre les sondes et le récepteur est comme d'habitude sur la plage 433MHz et suit le protocole 3 de Oregon ce qui rend la station compatible avec bon nombre d'autres éléments Oregon tel que la sonde de piscine, et le détecteur UV.

 

Les tarifs sont respectivement de 199€ et de 129€, ces modèles ont été lancés en Décembre 2012, les tarifs devraient donc prochainement commencer à descendre même s'ils sont déjà relativement faibles au vu des sondes fournies (du moins pour le gros kit).

Personnellement je me suis offert le LW301 avec en plus une sonde Température/hygro avec afficheur pour l’extérieur. Cela va me permettre de vous faire un test un petit peu plus complet.

Penchons-nous donc maintenant sur le fonctionnement.

 

Utilisation de tous les jours

Je vais commencer d’entrée par un inconvénient qui est normal au vu du fonctionnement même de cette station mais qui peut tout de même être résolu facilement mais pas gratuitement.

Cet inconvénient est l'absence d'affichage sur le récepteur, ce qui fait qu'il n'y a par défaut aucun moyen de voir les températures dans votre salon.

Pour accéder aux informations (autres que la température et l'hygrométrie qui, elles, sont affichées sur la sonde) il vous faut un ordinateur, une tablette ou un smartphone Android/Apple. Une application iOS et Android sont disponibles sur leurs stores respectifs.

- Apple Store

- Google Play

 

Et le QRCode pour Android:

 

Il est toutefois possible, pour la température, d'utiliser un afficheur du type RAR501 qui permet d'afficher jusqu'à 4 températures/Hygrométries en simultané. L’inconvénient de cette afficheur est qu’il ne permet pas d’avoir le pluviomètre ni l’anémomètre (Si vous connaissez une référence Oregon avec 4 températures facilement lisibles et les données Pluie et Vent, merci de la communiquer en commentaire). Tous les afficheurs compatibles avec les sondes sous protocole 3 sont compatibles avec « anywhere weather », ce qui vous laisse une vaste gamme de choix.

Dans le cas où vous souhaitez ajouter un afficheur, les sondes seront alors à synchroniser avec l'afficheur en plus de la station « Anywhere Weather ». En effet les sondes et capteurs broadcast (envoient à tout le monde) les informations. Il suffit donc de dire à l'afficheur de votre choix (compatible avec le protocole 3 de Oregon) d'écouter ces informations.

Mais revenons à la spécificité de cette station.

Les Applications

J'ai pour ma part essayé l'application Android sur un Nexus S et une Acer Iconia Tab A500.
J'utilise donc la version Android depuis quelques semaines, l'application fonctionne correctement... pour une version beta... le souci c'est que nous sommes face à une version finale.
(Je suis critique mais les fonctionnalités ne sont pas à la hauteur de ce que l’on pourrait espérer).
L’application est relativement stable, 1 ou 2 crashs mais rien de bien exceptionnel et gênant contrairement à ce qu’annoncent beaucoup de commentaires sur le Google Play. Le problème se situe plutôt au niveau des promesses faites...
En effet, il ne faut pas compter utiliser sur la version Android l’historique (à part ceux de l'humidité). En effet les graphiques ne fonctionnent pas, ni sur 1 jour ni sur 7 jours. De plus, si vous avez plusieurs sondes de températures le passage de l'une à l'autre n'est pas très intuitif car il n'utilise pas le "glissé" que nous avons tous l'habitude d'utiliser avec nos mobiles tactiles.
Sauf erreur de ma part, il n'est pas possible d'accéder à la seconde sonde dans le mode "Live" ce qui est très surprenant et gênant.

 

L'application est constituée de 4 fonctions :

- Live: qui permet d'accéder aux informations de toutes les sondes en direct. Toutes sauf les températures où seul le premier canal s’affiche (et donc uniquement la première température).

 

- History: Qui nous donne les graphiques (enfin quand cela marchera) de toutes les sondes sur 24 heures ou 7 jours. Il permet (ou devrait permettre) d'activer des alertes affichant des notifications en fonction de certains seuils que vous choisissez (ex: Si vent supérieur à 10km/h -> envoi d'une notification)

 

- MAP: Affiche une carte du type Google Maps avec toutes les stations en mode public des environs.

 

- Community: Ecran permettant d'accéder à des sondes "amies". Cela permet de facilement voir les données de ses amis. Je n'ai pas essayé cette fonction et ne peut donc pas en parler.

 

Voilà mon avis sur l'application Android, je pense que les fonctions présentées sont les mêmes sur iOS même si le bug de graph est certainement absent des IPhones et autres IPads (qui contiennent sûrement leur lot de mal fonctions).

Un des gros points négatifs qui, pour moi, est encore plus grave que le problème de graphique est l'absence de widget. Il n'est en effet pas possible de remplacer notre "Fancy Widget" ou notre widget météo favori par celui de notre propre station, j'ai acheté cette station dans cette optique et suis plus que déçu de ce point. Effectivement il n'y a pas de widget sur iOS mais tout de même c'est l'un des plus gros avantages d’Android : cette fonction se prêterait à merveille pour la promo de cette station météo.

Passons maintenant à une note plus positive.

 

WEB

En plus de ces applications, il est possible d'utiliser une interface web pour consulter sa station météo. Elle est très jolie et fonctionne à merveille (http://osanywhereweather.com), testée sur Google chrome pour Windows et via les navigateurs de la tablette et de mon Smartphone.



En cliquant sur la petite flèche blanche désignée par la grande flèche rouge vous passerez sur vos autres sondes de température/hygro.
Il est possible en cliquant sur les icônes que je vous ai amoureusement entourées de rouge d'ouvrir la page des graphiques correspondants.
Les graphiques affichent les 9 jours précédents sur mon interface, je n'ai pas trouvé comment changer cette échelle mais cela doit-être possible.

Une autre fonction très intéressante de l'interface web est l'export des données au format CSV et là, selon la doc d’Oregon, il est possible de récupérer jusqu'à 1 an. L'inconvénient (ou l'avantage pour certains) est qu'il faut lancer l'export manuellement pour chaque sonde. Il aurait été sympa de pouvoir faire cela automatiquement ou au moins pouvoir télécharger les données de toutes les sondes en une seule fois.
On peut par contre choisir la période à récupérer, ce qui est une très bonne idée.

Voilà quelques pistes d'évolution possibles qui, j'espère, seront rapidement suivies par Oregon (M. Oregon si tu me lis…). Pour rappel, la station météo est très récente, il ne faut donc pas tirer un trait sur ces fonctions car elles seront peut-être implémentées dans le futur.
Cela dit, au vu de toutes ces critiques, j'ai un peu l'impression d'avoir acheté une version Beta ou d'essai de ce système.

J'envisage donc déjà d'intégrer toutes mes sondes à un système de domotique via un Transeiver RFXCom en 433Mhz et d'y ajouter un affichage Oregon dans mon salon, mais du coup quel serait l'avantage de la connectivité Web?

Maintenant que les fonctions principales ont été évoquées et la conclusion livrée, voyons comment installer tout cela pour ceux qui sont toujours intéressés.
Car cette station peut tout de même être utile et suffisante pour certains (pourquoi ne pas mettre cela dans votre maison secondaire pour savoir si cela vaut le coup de partir à la mer ^^).

 


 

Installation

La connexion de l'ensemble est pour le moins simple, il faut avant tout mettre tous les détecteurs en fonction et donc insérer les piles puis appuyer sur le bouton "reset".
Une fois fait, il vous reste 2 boîtiers noirs.

Le premier, plat (photo de gauche), permet de relier le récepteur (photo de droite) et de se connecter au réseau informatique de votre domicile. Il y a un second port USB qui, selon la documentation, est disponible pour une utilisation future.

 

Une fois relié au réseau et au récepteur, vous pouvez brancher l'alimentation électrique. Avant de partir loin de ce petit bazar ajouté à votre domotique je vous invite à relever les informations se situant sous le premier boîtier: l'adresse MAC et le code.
Ces 2 informations vous seront demandées plus tard.

Je n'ai pas exactement étudié comment fonctionne leur solution mais je pense que le boîtier plat est un routeur établissant un réseau privé virtuel (VPN) entre le site d'Oregon et le récepteur.
Ainsi, je n'ai pour ma part eu aucune configuration à effectuer sur mon pare-feu car il ne bloque que les entrées mais laisse toutes les sorties libres.
Si vous avez une politique plus ferme, il vous faudra régler votre pare-feu ou demander à la personne le gérant d'appliquer les bonnes règles en sortie.
Pour la plupart des utilisateurs, qui utilisent uniquement la box de leur FAI, cela fonctionnera sans problème (petite interrogation pour les utilisateurs de free car j'ai vu sur certains forums des problèmes mais sans savoir pourquoi tout le monde n'est pas concerné).

Une fois le tout branché, vous aller devoir créer un compte chez Oregon et ajouter votre station à ce compte, la procédure suivante est faite sur le site internet afin de fonctionner de la même façon que vous utilisiez Android ou iOS.
Il est cependant possible de tout configurer depuis l'application mobile.

Création du compte

Connectez-vous donc à http://www.osanywhereweather.com et cliquez sur "Register".


Vous vous retrouvez normalement face à l'image suivante, qu'il vous faut remplir avec vos propres informations, je n'explique pas les champs car ils sont très parlants.



Après avoir validé, vous devriez avoir une fenêtre avec un message de confirmation. Fermez cette fenêtre et rendez-vous sur la boite aux lettres renseignée afin de valider votre compte (comme souvent si vous n’avez pas reçu l’e-mail de validation pensez à regarder dans vos « courriers indésirables »).

 

Ajout de la station

Après validation, vous pouvez vous connecter (toujours à la même adresse http://www.osanywhereweather.com) grâce aux champs en haut à droite de la page.
Cliquez ensuite sur "Stations" puis sur le carré gris avec le +.


Et maintenant renseignez les 3 champs suivants :

- Le champ jaune correspond au nom de la station, il apparaîtra dans les applications pour différencier vos différentes stations mais c'est également le nom que verra la communauté si vous rendez votre station publique.

- En rouge c'est la première information se trouvant sous le boîtier: l'adresse MAC

- En vert pour finir le code se trouvant également sous le boîtier.



Et voilà la configuration est terminée.
Vous devriez voir les données dans la section "Live".
Si une des données est à 0 (alors qu'elle ne devrait pas l'être), il vous faut à nouveau synchroniser la sonde correspondante.

Pour forcer la synchronisation des modules, il faut mettre les piles, appuyer sur le bouton "search" se trouvant sur le récepteur (boîtier vertical noir avec la lumière bleue) et enfin appuyer sur « reset » sur la sonde.


Pour information, il est possible d'avoir plusieurs stations « Anywhere Weather » par compte Oregon mais une station ne peut-être liée qu'à un seul compte.

Pour pouvoir consulter à plusieurs les informations d'une sonde il vous faudra la rendre publique et que la seconde personne l'ajoute comme "amis".

Encore un fonctionnement qui pourrait être amélioré même si cela ne me semble pas être le point le plus critique.

Vous pouvez maintenant télécharger les applications (voir les liens plus haut) et vous connecter simplement grâce au couple « adresse e-mail » « mot de passe » utilisé sur le site internet.


Pour résumer et conclure cet article, je dirai que l'idée est bonne mais que la réalisation est mauvaise.

Heureusement tous les points que je trouve négatifs peuvent être résolus par de simples mises à jour. Ou (si vous êtes pressés) par l’achat de matériel en plus.


J'ai pour projet d'essayer le récepteur USB sur mon PC et vous tiendrai au courant en cas de succès (par curiosité et pour savoir si je peux me passer du VPN Oregon).
Je souhaite également essayer de récupérer les informations de l'interface web automatiquement (y compris les infos "live") afin de les traiter et de les diffuser en me passant des applications Oregon.
Toute aide sur ces points est la bienvenue.

Si vous avez des questions ou des informations sur cette station n'hésitez pas à communiquer sur le forum ou sur mon compte Twitter @ElkAiN.

Vous n'avez pas compris un point ? Vous vous posez une question ? Vous pouvez nous contacter via le bouton Assistance sur votre gauche. N'hésitez pas à demander un rendez-vous téléphonique avec Domotics.

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez le partager sur vos réseaux sociaux pour soutenir son auteur et l'encourager à écrire de nouveaux articles ...

 

Cet article vous est proposé par ElkAin : Technophile Toulousain, il souhaite retransmettre ce que l'Internet lui a appris. Sa devise : Mieux vaut penser les changements que changer les pansements.

Mise à jour le Dimanche, 10 Mars 2013 21:52