Actualités | Audio/Vidéo | Evènements | DIY | Domotique | Informatique | Maison | Mobile | Sécurité

#Jeedom : Cas d'utilisation avec la maison d'Agathe

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 21
MauvaisTrès bien 

Domotics m’a proposé d’écrire un article concernant mon installation domotique sous Jeedom, voici donc un exemple de ce qu’il est possible de réaliser avec un système domotique sous Jeedom. N'hésitez pas à me faire vos retours via les commentaires de cet article.

 

Je me suis mise à la domotique en 2012, d’abord avec un IPX800v3, puis une ZiBase (paix à son âme…) et enfin Jeedom fin 2015. Le grand avantage de Jeedom est sa grande souplesse : tout est open source et basé sur un système de plugins ouverts, chacun peut aller y bidouiller comme il le souhaite, le revers de la médaille est qu’il est difficile encore d’affirmer qu’il s’agit d’un système grand public : avoir de bonnes notions en informatique est un prérequis. Malgré l’excellent travail de l’équipe, personne n’est à l’abri de se retrouver avec des instabilités après une simple mise à jour, et alors il y a plutôt intérêt à savoir manier la ligne de commande Linux en SSH ! Le forum est très actif et d’une grande aide, mais on peut rapidement s’y faire enguirlander…

Mon installation concerne une maison de campagne, ma priorité est la gestion du chauffage, la vidéosurveillance et le suivi de la consommation électrique.

Chauffage :

J’ai un chauffage électrique par fils pilotes, j’ai installé des sondes température/humidité Oregon Scientifique pour gérer un thermostat par pièce. La commande des radiateurs se fait en On/Off via 6 relais de l’IPX800v3 et de 2 modules Chacon On/Off.

Voici le câblage :

 

Côté Jeedom, j’utilise les plugins RFXCom (pour recevoir les infos des sondes et commander les Chacon), IPX800v3 (pour commander les relais de l’IPX) et le plugin Thermostat officiel, lié au plugin Agenda pour définir des périodes confort ou éco selon la journée.

Le plugin thermostat offre une vision intéressante pour estimer le coût de chauffage de chaque pièce en présentant le nombre d’heures de chauffage par jour et la régulation réalisée :

En haut à droite le nombre d’heures par jour où le radiateur de cette pièce était commandé, en bas la régulation réalisée.

 

Suivi consommation électrique :

Pour suivre ma consommation électrique, j’ai depuis 2013 un module Eco-Device de chez GCE (j’en profite en passant pour dire qu’autant l’IPX800v3 que cet EcoDevice sont des équipements d’une stabilité incroyable, autant côté HW que SW, seule la foudre a réussi à faire planter l’IPX !). Jeedom se connecte à l’Eco-Device via le plugin du même nom et récupère les index HC et HP et le tarif en cours (beaucoup d’autres infos sont disponibles, que je n’utilise pas).

J’utilise ensuite le plugin « Suivi Conso » pour faire des statistiques et afficher une multitude de courbes de consommation et de coûts, voici un extrait de ce que ça donne :

Joli, non ? ☺

Il existe aussi le plugin officiel « Energie » qui propose d’estimer des consommations selon les consignes données par Jeedom. Par exemple si je lui dis que mes radiateurs de la cuisine consomment 1500W, vu que c’est lui qui leur donne la consigne de chauffer ou non, ça permet d’estimer la consommation associée. Le concept est intéressant pour avoir des infos sans investir dans un module de téléinfo (ou si son compteur EDF n’est pas compatible téléinfo), voici par exemple les détails pièce par pièce de ma consommation et coûts de chauffage sur une période donnée :

 

Vidéosurveillance :

Jeedom permet de visualiser des caméras, d’envoyer des captures d’image et d’archiver des images, mais pour les fonctions un peu évoluées du genre détection de mouvement il faut repasser ! Jeedom sait tout gérer via les API des fabricants, mais il n’y a pas de traitement d’images ni du flux vidéo (contrairement à Surveillance Station de Synology par exemple). J’ai deux cameras, une d’intérieure qui fonctionne avec un serveur web, l’autre en ONVIF. Avec un mix des plugins RTSP, Camera et Surveillance Station (mais il faut un NAS Synology), j’ai réussi à faire presque ce que je veux, mais sans grande conviction… C’est le seul point sur lequel je suis déçue de Jeedom aujourd’hui, surtout que les plugins en question sont payants et ce ne sont pas les moins cher...

 

Autres équipements :

J’utilise aussi Jeedom pour la gestion de la lumière extérieure, commander un déshumidificateur, 2 chauffe-eau et la météo. Et depuis quelques jours j’utilise des « Dash Button » d’Amazon pour faire des commandes Jeedom localement. Ils me permettent de laisser des boutons un peu partout à proximité des équipements pour lancer des actions sans passer par mon téléphone (marche forcée temporisée du chauffe-eau ou du sèche serviette par exemple).

Pour la lumière extérieure, j’ai un éclairage connecté sur l’IPX via un câblage comme ceci :

(Idée initiale et schéma from l’excellent myipx800.com : http://www.myipx800.com/index.php?post/2012/09/08/Lumi%C3%A8re%2C-t%C3%A9l%C3%A9rupteurs-et-IPX800V3)

Et j’utilise ensuite le retour d’état dans l’IPX pour commander (via un scénario Jeedom) l’allumage d’un spot extérieur connecté sur un module Chacon commandé par ma vieille ZiBase, elle-même déportée dans une dépendance et connecté au réseau IP via CPL. C’est un câblage un peu lourd, mais au final quand j’allume la première lumière (physiquement avec le bouton au mur ou à distance avec le téléphone), ça fini par allumer l’autre spot. Ça n’a l’air de rien, mais c’est très agréable d’utilisation au quotidien.

 

Commande à distance :

Pour gérer son Jeedom à distance, plusieurs interfaces sont possibles :
-    Le serveur web : qu’on le veuille ou non on finit toujours par y passer que ça soit pour la gestion quotidienne ou pour la configuration. L’interface de Jeedom est claire et plutôt bien faite, mais très (trop) lourde à charger à mon goût…
-    L’appli mobile officielle ou ImperiHome : j’ai testé les deux et abandonné les deux : pas assez souple pour moi, mais ce sont des solutions possibles
-    DIY ! ☺ En ce qui me concerne c’est ce que j’ai fait, j’utilise pour cela plusieurs applis sur mon smartphone (Android) : Tasker (gère la réception des notifications d’AutoRemote, l’envoie des commandes vers Jeedom et certaines interfaces graphiques), AutoRemote (gère les communications en push de Jeedom vers le téléphone) et Zooper pour faire des widgets qui affichent directement sur le bureau l’état de Jeedom, via les variables de Tasker.
Pour ceux qui veulent aller plus loin, voici quelques tutos intéressant sur façon de réaliser ce genre d’interface :
-    Utiliser Tasker pour commander Jeedom (déclencher des scénarios, des actions ou demander des valeurs de sonde par exemple) : https://domotiquetechnoseb27.com/2015/11/04/creer-son-ihm-jeedom-avec-tasker/
-    Lier Tasker avec Zooper (ou autre appli de Widget) de façon à afficher les infos connues par Tasker sur le bureau : http://techno-bidouille.com/vos-variables-tasker-en-widgets-android/, http://www.jagwar.de/zooper-tasker-variables/
-    Utilisation d’AutoRemote avec Tasker (il existe un plugin Jeedom), permet d’envoyer des notifications en push de Jeedom à Tasker, de façon à afficher dynamiquement ce qui se passe sur Jeedom, comme par exemple l’allumage manuel de la lumière extérieur ou le déclanchement d’un radiateur ou une alarme quelconque : http://techno-bidouille.com/autoremote-les-requetes-http-pour-piloter-tasker/

Et ce que ça donne en image :

Sur un bureau du téléphone :

Et quelques « scenes » Tasker quand on clique sur les icones du bureau, pour commander Jeedom :

Et j’utilise Slack pour recevoir de Jeedom les infos de mise à jour, les alertes des logs, du diagnostic système sur demande et les images des caméras sur demande :

 

Conclusion

Voici une présentation qui me semble très superficielle au regard de tout ce qu’il est possible de gérer avec Jeedom mais qui présente quelques usages de Jeedom qui sont très utiles au quotidien.

Pour conclure je pense que Jeedom est une excellente solution dont je ne saurais plus me passer, le concept de système open source et multi-hardware avec un magasin de plugins ouvert aux développeurs tiers permet l’ajout rapide de nombreux plugins (par exemple il existait un plugin pour les Dash Button d’Amazon avant même leur sortie en France !), ce qui en fait un système très dynamique et performant.

Au niveau des points négatifs, il faut reconnaitre que ça demande beaucoup de temps pour bien appréhender les possibilités offertes, imaginer sa solution puis la réaliser et la maintenir, et aussi pas mal de connaissances techniques en informatique et en électricité. Il existe une documentation conséquente qui n’est malheureusement pas toujours très détaillée ni à jour. Pour résumer, disons que je conseille volontiers Jeedom à mes collègues ingénieurs, mais pas à mes parents…

Je ne saurais pas estimer le nombre d’heures passées sur mon installation (quand on aime on ne compte pas !), mais au final quel plaisir et quelle fierté ! Merci Jeedom ! ☺

Merci à Agathe pour ce témoignage ...

 

Vous n'avez pas compris un point ? Vous vous posez une question ? Vous pouvez nous contacter via le bouton Assistance sur votre gauche. N'hésitez pas à demander un rendez-vous téléphonique avec Domotics.

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez le partager sur vos réseaux sociaux pour soutenir son auteur et l'encourager à écrire de nouveaux articles ...

 

Cet article vous est proposé par Domotics: Domotics habite dans la région Toulousaine. Il est ingénieur en informatique et électronicien amateur. La domotique est pour lui une passion qu'il pratique depuis 1999. En 2003, il décide de partager ses expériences sur le magazine et le forum de touteladomotique.com.

En 2014, il crée sa société de conseils en Domotique ID2domotique.com et sa boutique en ligne laboutiquededomotique.com. Profitez de l'expérience et l'expertise de Domotics en faisant appel à ses services. Les conseils sont gratuits ...

Mise à jour le Lundi, 28 Novembre 2016 21:35  

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Recherche

Newsletter ?

Bon Plan

Instagram

Publicité



Connexion